twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Une amende de 8 milliards infligée à la Sonatel

vendredi 6 août 2010

Les journaux sont revenus en masse sur le mouvement d’humeur des travailleurs de la Sonatel qui ont coupé toutes les communications extérieures et perturbé l’Internet. L’Artp a ainsi infligé à la Sonatel 8 milliards d’amende et les associations de protection des consommateurs ont décidé de déposer une plainte.

« Le Sénégal perd le réseau », titre « Walfadjri ». « Les travailleurs de la Sonatel ont mis à exécution leur menace. Hier, en effet, il était extrêmement difficile, voire quasiment impossible pour les Sénégalais de surfer sur Internet ou de communiquer par téléphone, surtout vers l’international. Cela, à cause sans doute d’actes de sabotage que ces derniers ont opérés sur le réseau pour protester contre la gestions des appels internationaux que l’Etat a confié à Global Voice Group depuis le 1e août », note « Walfadjri ».

« Le Soleil » confirme en écrivant que « le Sénégal a été coupé du reste du monde ». Un titre repris par « Le Populaire », qui ajoure que « ni le mobile, ni le fixe, ni l’internet n’ont été épargné », constate « Le Populaire » qui ajoute que « à l’Artp, on parle de sabotage. Un rapport a été envoyé aux plus hautes autorités ».

« Le Quotidien » qui rend également compte de cette « grève de zèle des travailleurs de la Sonatel » estime que « internet a été la victime globale des syndicalistes ».

Selon « L’As », « Sonatel a opté pour le « terrorisme » . « Walf Grand place » lui emboîte le pas » tout en précisant que le « sabotage a réussi ».

« L’Observateur » croit savoir que c’était une « démonstration de force de la Sonatel ». Et pour cause, « le téléphone, l’Internet, les banques et l’aéroport ont été affectés », informe « L’Observateur ».

En tout cas, fait écrit « Sud Quotidien », « les consommateurs ont trinqué ».

Ce qui a poussé « Sos consommateurs à déposer une plainte », annonce « Walfadjri », mais aussi l’Artp à « infliger une amende de 8 milliards Cfa à la Sonatel ».

« Kotch », pense savoir que « les usagers de la société de télécommunications n’ont qu’à s’attendre à pire que ce qui leur est arrivé jeudi. Les Sonateliens le promettent : cette action n’est qu’un aperçu d’une campagne de protestations qui atteindra son paroxysme dans les semaines à venir ».

(Source : Nettali, 6 août 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)