twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un épisode méconnu de l’introduction d’Internet au Sénégal

vendredi 3 janvier 2020

Il me plait aujourd’hui de rétablir un pan de l’histoire de l’introduction d’Internet au Sénégal qui a fait l’objet d’une littérature largement diffusée dans le NET et qui mérite d’être corrigée pendant que les acteurs sont encore vivants. L’introduction de ce bien commun reste l’œuvre de l’Etat du Sénégal, par le biais de la Délégation à l’Informatique, que nous avions l’honneur de diriger et qui à l’époque nous avait permis d’être portée à la tête du Programme Intergouvernemental Informatique (PII) de l’UNESCO dont une des activités phares de ma mandature a été la tenue du 1er colloque Africain sur la télématique au service du Développement, tenu du 3 au 7 avril 1995 à Addis-Abeba (Ethiopie). J’y ai représenté l’UNESCO, à côté du Directeur général de l’IUT et du Secrétaire exécutif de la Communauté économique africaine (CEA), assisté par notre compatriote Makane FAYE de la CEA qui a joué un rôle de premier plan pour la réussite de ce sommet.

En marge de ce sommet, nous avions pu convaincre la Société OMNES, filiale de Schlumberger de venir au Sénégal pour installer une version démo de la plateforme Internet qui à l’époque était en phase d’expérimentation à Addis-Abeba. Nous avions convenu d’un accord à la condition que la partie sénégalaise mobilise le financement pour la location et le transport du matériel d’exploitation, soit 100 mille dollars US.

Fort de notre statut d’Administrateur de la SONATEL, nous en sommes ouverts à notre retour à Dakar au Directeur général Cheikh Tidiane Mbaye, qui a été particulièrement intéressé, et il m’a garanti d’offrir gratuitement les installations satellitaires de Gandoul ainsi que le support technique nécessaire pour mener la démonstration d’Internet au Sénégal.

Par l’entremise d’un brillant ingénieur Télécom en la personne de Ibrahima DIA, Conseiller technique du Ministre du Commerce et de l’Industrialisation, nous avons rencontré le Ministre Idrissa SECK qui a bien voulu nous offrir le médium de la Conférence Afro-Afro-Américain, prévu dans le mois qui suit, pour l’organisation au CICES d’une manifestation de lancement de l’Internet au Sénégal.

Suite aux engagements du Ministère du Commerce et de l’Industrialisation à disposer, dans des délais très réduits, d’une subvention de 100.000 $ attendue de la Banque Mondiale, nous avons finalement convaincu OMNES à prendre en charge le transport du matériel, la société Syllicon Valley de Souleymane Sall ayant prêté une trentaine d’ordinateurs pour la connexion à Internet. Ainsi, un public très nombreux composé de responsables informatiques, de directeurs de sociétés, d’agents de l’Etat, d’universitaires et d’étudiants se sont connectés à Internet cinq jours durant pour naviguer en plein temps, et découvrir ce qui était considéré à l’époque comme une innovation de taille , et c’est le lieu de rendre grâce au Directeur général de la SONATEL, Cheikh Tidiane MBAYE et à Maodo KA, Ingénieur télécom, Patron de la station Gandoul qui ont fait montre d’une disponibilité entière pour la réussite de l’opération. Suite aux retombées de la démonstration, la SONATEL édifié sur la réalité du besoin, s’est passée d’une étude de marché et a remanié son budget d’investissement pour organiser sans tarder un appel d’offres d’installation d’une plate forme Internet, et finalement OMNES a été l’heureux adjudicataire, pour avoir joué et gagné, en obtenant ainsi son retour d’investissements.

Momar Aly Ndiaye, Ancien Délégué à l’Informatique (DINFO)

Dakar, 3 janvier 2020

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)