twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Thierno Ousmane Sy revient sur les raisons de son projet de plainte contre Abdou Latif Coulibaly

dimanche 30 mai 2010

Le Conseiller spécial du Président de la République en TIC, Thierno Ousmane Sy qui a décidé de porter plainte contre le journaliste Abdou Latif Coubaly pour atteinte a son honorabilité, a déclaré que « la sortie du directeur de l’ISSIC sur l’histoire des commissions payées à des tierces sur la vente de la licence de Sudatel est la « dernière étape d’une réflexion à haute voix du magazine La Gazette ». Il explique que la première chose que La Gazette a dite c’est qu’il y a eu 200 cents millions de dollars qui devaient être payés, alors que « nous n’avons reçu 83 ou 87 milliards ».

« Dans le premier article, le journal dit que le taux de change qui a été appliqué n’était pas le bon et que c’était pour générer des commissions », raconte le spécialiste des TIC qui poursuit qu’à l’époque, le premier ministre a instruit le trésorier général pour faire un communiqué qui a clarifié les date de payement, les montants, etc. a sa surprise, après ce communiqué, il n’y a eu aucun commentaire de la part de La Gazette. Toutefois, dit-il, « ce magazine est revenu après pour dire que ce n’est plus un problème de taux de change mais une histoire de commissions directement payées à des sociétés, etc. « Et c’est là qu’ils sortent mon nom », se plaint-t-il avant de déclarer , eh bien je vais porter plainte.

Par ailleurs, le Conseil spécial du Président de la République raconte qu’il n’est point surpris par le fait que le journal l’ait cité parce que ce n’est pas la première fois. « Je devais être cité dans cette affaire, de toutes les façons, parce que c’était ça le but », narre-t-il en ironisant que : « Encore une fois, ça participe d’un grand morceau de musique et cela n’est qu’une partie du refrain.

Ousmane Thierno Sy déclare qu’on l’a déjà attaqué sur l’histoire des actions de la SONATEL, ce qui est faux. D’autant plus qu’il a gagné, au Canada, son procès contre le journaliste Souleymane Diop selon ses dires. Poursuivant les exemples, il dira que sur l’affaire Millicom (où il était aussi accusé), tout le monde avait vu que c’était faux. Parce que « dans les pages du magazine Jeune Afrique, le Directeur de Millicom a apporté un démenti très clair et édifiant », a soutenu Ousmane Sy qui été l’invité cet après midi de l’émission Opinion de Walf/TV.

Charles Thialice Senghor

(Source : Pressafrik, 30 mai 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)