twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Téléphonie mobile : Sudatel va remettre près de 90 milliards à l’Etat

mercredi 14 novembre 2007

Le groupe « Sudatel » adjudicataire de l’appel à concurrence pour la nouvelle licence globale de télécommunication va remettre un chèque de 200 millions de dollars US (environ 90 milliards de frs CFA) à l’Etat demain à 17 heures au salon « Signara » de l’hôtel « Sofitel Téranga » de Dakar.

La cérémonie se déroulera en présence du Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Diop, du Ministre des Postes, des Télécommunications et des NTIC, Sophie Gladima Siby, du Président Directeur Général de Sudatel Emad H Ahmed et du Directeur Général de l’ARTP, Daniel Seck

Dans un communiqué rendu public, le groupe Sudatel s’engage à faire un « important investissement qui générera plusieurs emplois au Sénégal et permettra au groupe de fournir des services de troisième génération dans le domaine des télécommunications ». La licence globale de télécommunications concédée par l’Etat à la Sudatel comprend la téléphonie fixe, le mobile, l’Internet et l’accès à l’international.

Nonobstant cet important investissement, rappelle le communiqué l’Etat du Sénégal a obtenu l’ouverture du capital du nouvel opérateur aux privés nationaux à hauteur de 15%. Après la privatisation de Sudatel en 1994, rappelle le communiqué, l’Etat soudanais a cédé ses actions pour ne détenir plus que 21% du capital, l’actionnariat restant étant détenu par des privés internationaux, principalement originaires des pays du Golfe.

Sudatel représente 60 % du volume d’échanges à la Bourse de Khartoum et est cotée aussi à la bourse de Bahreïn (depuis le 6 novembre 2000) et à celle d’Abu Dhabi (depuis mars 2003).

Dans le domaine de la téléphonie fixe, le réseau de lignes fixes de Sudatel détient 62% de part du marché soudanais avec 744 000 abonnés ajoute le communiqué qui souligne que le succès de la société est dû notamment à « une politique dynamique de connectivité à base de fibre optique » et que dans ce cadre un réseau propriétaire de 7000 km de fibre optique connecte aujourd’hui la totalité des pays limitrophes.

Les services de téléphonie mobile de Sudatel sont distribués par sa filiale Sudani et celle-ci opère selon la technologie CDMA un réseau 3G dont le nombre d’abonnés au Soudan s’élevait à 2 millions en 2006 a t-on précisé

En ce qui concerne l’Internet, la Sudatel indique détenir 56 % des accès à Internet, soit 3 millions d’utilisateurs et que la totalité des Fournisseurs d’Accès à Internet au Soudan s’appuient aujourd’hui sur les infrastructures de Sudatel.

Avec une trésorerie de 695 millions de dollars US en juin 2007 et des revenus en forte augmentation, Sudatel ajouter bénéficier d’une solidité financière qui lui a permis de prendre des participations substantielles au capital de plusieurs sociétés aux activités connexes. C’est ainsi qu’elle détient entre autres 51% de Sudasat (services de télécommunications satellitaires) et 40% de Arab Sub Marine Cables (producteur de fibre).

Sudatel a précédemment obtenu une licence en Mauritanie. Chinguitel, la filiale mauritanienne de Sudatel a réduit de 40 % le coût des communications téléphoniques entre ses abonnés en comparaison aux tarifs généralement pratiqués en Mauritanie. En quarante cinq (45) jours, Chinguitel a couvert la totalité du territoire de la Mauritanie et obtenu 80 000 abonnés après seulement 2 mois d’exploitation.

Ces licences sénégalaises et mauritaniennes obtenues par Sudatel s’inscrivent dans une ambitieuse politique d’expansion lancée il y a seulement un an par le management. Des discussions avancées sont en cours dans plusieurs pays africains en vue d’obtenir d’autres licences de téléphonie mobile. Cette politique, couplée à sa vision africaine de connectivité par fibre optique fait de Sudatel un opérateur global aux ambitions continentales.

A.D

(Source : Le Soleil, 14 novembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)