twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sudatel reste sur sa liste noire du département américain

lundi 15 octobre 2007

« Sudatel est une société qui a des comptes transparents. Sudatel est en discussion très avancée avec le département d’Etat américain pour sortir de cette black list. C’est une question de quelques jours, voire quelques semaines », c’était la réponse que le conseiller en Nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic) Thierno Ousmane Sy avait servie à Mamoudou Ibra Kane, à l’émission Grand Jury de la Rfm. S’il est confirmé que la société soudanaise de téléphonie a effectivement contacté le Département d’Etat pour sortir de la liste noire des américains, il reste que les américains ont opposé un refus catégorique à la demande de Sudatel, a-t-on confié de source sûre, au journal Le Populaire.

C’est une fin de non-recevoir que les américains ont opposé à la requête de la société soudanaise de téléphonie, Sudatel, à laquelle la troisième licence de téléphonie au Sénégal a été cédée à près de 100 milliards de francs Cfa . Selon de sources dignes de foi citées par Le Populaire, une délégation de Sudatel, comme annoncé par Thierno Ousmane Sy, a effectivement pris contact avec les autorités américaines dans le sens d’une levée des sanctions qui pèsent sur la société de téléphonie. Mais les américains ont refusé du fait de la « persistance de plusieurs zones d’ombres », nous signale une source proche du dossier. Ce qui a réellement embarrassé Sudatel très intéressée par son expansion en Afrique de l’ouest. Mieux, les américains ne verraient pas d’un bon œil la présence de Sudatel au Sénégal, malgré la langue diplomatique utilisée par l’ambassade des Etats-Unis dont le porte-parole, joint au téléphone par nettali.com, avait déclaré il y a un mois, que « le Sénégal est un pays souverain ». Des sources bien a u fait de cette affaire estiment que même si les américains ainsi, « ils ont faire autre chose ».

C’est le samedi 22 septembre que le Parti socialiste (Ps) avait révélé que Sudatel, opérateur adjudicataire de la troisième licence de téléphonie est, depuis mai 2007, inscrite sur une liste noire du gouvernement américain avec trente autres sociétés soudanaises et trois hautes personnalités pour avoir « mené, soutenu ou financé » des activités criminelles au Darfour. Me Aïssata Tall Sall avait brandi un document dans lequel le gouvernement américain décidait non s’inscrire Sudatel sur la liste noire des sociétés qui soutiennent le terrorisme et la rébellion au Darfour. Mais aussi au « gel des avoirs de trois ressortissants soudanais, notamment deux hauts fonctionnaires et un chef rebelle, pour avoir joué un rôle dans la violence et la violation des droits humains au Darfour ». Sudatel n’est pas la seule société soudanaise présente sur la liste noire. Les sanctions concernent aussi trente (30) sociétés soudanaises appartenant ou contrôlées par le gouvernement soudanais.

Le chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade n’avait pas répondu à ces attaques du Parti socialiste (Ps). Se contentant de saluer l’efficacité de son conseiller en Ntic, Thierno Ousmane Sy et de son fils Karim Wade qui ont piloté le dossier alors qu’il existe une Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), supposée mener la procédure de la vente de la troisième licence de téléphonie. C’est d’ailleurs l’Artp qui a déclenché la procédure de consultation restreinte de sociétés intéressées par la licence sénégalaise. Une procédure engagée en catimini et révélée par nettali.com. Mais, selon les révélations du Président Wade, tout s’est passé au Palais et sous son contrôle.

(Source : Nettali, 15 Octobre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)