twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Protection des données personnelles : SONATEL « passe » devant la commission

vendredi 10 janvier 2014

La Société nationale des Télécommunications (Sonatel) a été reçue hier, jeudi, par la Commission de protection des données personnelles (Cdp). Au menu, la protection efficace de la vie privée et des libertés individuelles des abonnés.

Après le démarrage officiel de ses activités, la Commission de protection des données personnelles (Cdp) a reçu la Société nationale des Télécommunications ( Sonatel).

Celle-ci devient ainsi le premier opérateur des télécommunications à sacrifier à l’obligation de déclarer les traitements portant sur les données personnelles de ses abonnés.

A travers cette démarche, la commission cherche à assurer une protection efficace de la vie et des libertés individuelles des abonnés auprès de cet opérateur.

Selon Mouhamadou Lo, président de la Cdp, la commission a pour mission de vérifier la légalité de la collecte et de l’utilisation de toutes les données personnelles et de s’assurer que toutes les précautions sont prises pour empêcher que les données ne soient déformées, vendues ou communiquées à des personnes non autorisées.

« Nous sommes là pour faire en sorte que toutes les données personnelles des Sénégalais collectées par différents acteurs publics et privés soient sécurisées et ne soient pas laissées à la portée de tout le monde », a-t-il assuré.

Pour ce qui est de la Sonatel, Mouhamadou Lo a annoncé que « d’ici la fin du mois de février, elle aura terminé de déclarer toutes les bases de données personnelles de ses clients à la commission de protection des données personnelles ».

« Le but de la rencontre était de voir avec la Sonatel les modalités de travail pour mettre en application la loi sur les données à caractère personnel. Nous avons défini un plan d’action pour recevoir les bases de données de la Sonatel au fur et à mesure. »

Et de préciser que « la commission de protection des données personnelles ne protège pas seulement les données des abonnés de la Sonatel mais aussi les salariés de l’entreprise car tous les systèmes de surveillance vidéo et tous les systèmes de données numériques doivent être déclarés ».

Il a par ailleurs souligné qu’ « avec ce plan d’action, les membres de la commission vont étudier les fichiers et les bases de données détenues par cet opérateur pour qu’à la fin du processus, il y ait pour chaque base de données soit une autorisation soit une déclaration en bonne et due forme ».

Toutefois Mouhamadou Lo a tenu à préciser que le même travail sera effectué auprès des autres opérateurs téléphoniques. De même, "les fichiers détenus également par les ministères doivent faire l’objet d’une déclaration auprès de notre commission », a-t-il conclu.

Ndèye Aminata Cissé

(Source : Sud Quotidien, 10 janvier 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)