twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Promouvoir l’accès à Internet sur les marchés émergents

mardi 26 février 2013

Sans cesse, de nouvelles manières d’exploiter Internet voient le jour, pour répondre à nos plus grands défis : l’éducation dans le monde, la santé, l’eau potable, la gouvernance. Mais nous n’avons jusqu’ici fait qu’effleurer le potentiel de la Toile. Aujourd’hui, 5 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à Internet et aux opportunités que cela apporte.

Google travaille à connecter le plus de personnes, particulièrement dans les régions où l’accès à Internet fait le plus défaut. En Afrique sub-saharienne, nous avons créé des programmes tels que les Programmes de support Google Apps pour l’Education, offert une assistance technique telle que des caches pour les fournisseurs d’Internet et généré des idées pour bâtir une infrastructure Internet.

Pour contribuer à connecter le prochain milliard de personnes, Google.org annonce aujourd’hui son soutien aux deux organismes qui se sont donné la même mission que nous de connecter le monde : le Network Startup Resource Center (NSRC) et le Internet Society (ISOC).

Nous finançons le NSRC à hauteur de 3,2 millions de dollars pour apporter une expertise en ingénierie de réseau local aux universités et dans les réseaux nationaux de recherche et d’éducation (NREN) en Afrique sub-saharienne. Grâce à des laboratoires et à un programme de formation de formateurs, le NSRC assurera des formations pratiques pour la planification, le déploiement et la gestion des réseaux de campus, auprès de plus de 600 personnes employées par les universités et les NREN. Cette initiative permettra aux étudiants et au personnel de plus de 50 institutions de bénéficier d’Internet et d’accroître le savoir-faire en ingénierie de réseau dans l’Afrique sub-saharienne.

Nous soutenons également l’ISOC par une aide de 1,3 million de dollars pour améliorer et créer des Points d’interconnexion Internet (IXP) sur les marchés émergents. Les IXP jouent un rôle crucial dans le cœur de l’infrastructure Internet, en permettant aux fournisseurs d’accès Internet de s’associer localement (à un coût moindre), ce qui réduit le coût pour les utilisateurs finals, encourage la concurrence et améliore l’expérience des utilisateurs. ISOC prévoit de mettre en place une boîte à outils pour ceux qui souhaitent créer et améliorer les IXP et développer un portail de partage des informations et des données IXP.

Quelques-uns des plus talentueux concentrent leurs efforts sur l’amélioration de la vie des habitants par des moyens innovants basés sur Internet. En soutenant les travaux du NSRC et de l’ISOC, nous avons l’assurance que ces opportunités seront mises à la disposition d’un nombre croissant d’habitants dans de plus en plus de régions du monde.

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)