twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les ministres de l’UEMOA entendent requérir l’avis de l’UIT à propos de la taxe sur les communications entrantes

vendredi 30 juillet 2010

Les mi­nistres en charge des té­lé­com­mu­ni­ca­tions au sein de l’Union éco­no­mique et mo­né­taire ouest-​ afri­caine (UEMOA) ont ex­pri­mé, jeudi à Ba­ma­ko, leur in­ten­tion de re­qué­rir l’avis tech­nique de l’Union In­ter­na­tio­nale des Té­lé­com­mu­ni­ca­tions (UIT) à pro­pos de la taxe sur les com­mu­ni­ca­tions in­ter­na­tio­nales en­trantes ins­tau­rée par des Etats membres de l’Union.

Les mi­nistres ont ap­pe­lé les Etats ayant opté pour l’ins­ti­tu­tion de cette taxe à veiller, par « es­prit de so­li­da­ri­té », afin que la me­sure ne s’ap­plique pas aux autres Etats membres de la com­mu­nau­té.

Selon un rap­port d’ex­perts de l’UEMOA, un dé­cret ins­ti­tuant un seuil mi­ni­mal du tarif des té­lé­com­mu­ni­ca­tions té­lé­pho­niques in­ter­na­tio­nales en­trantes entre en vi­gueur au Sé­né­gal à comp­ter du 1er août 2010.

La Côte d’ivoire avait ins­ti­tué la même taxe le 1er sep­tembre 2009 avant de la sus­pendre à la suite de plaintes de plu­sieurs ac­teurs du sec­teur des té­lé­com­mu­ni­ca­tions, a-​t-​on in­di­qué de même source.

Même cas de fi­gure au Bur­ki­na Faso où la taxe sur les com­mu­ni­ca­tions in­ter­na­tio­nales en­trantes avait été ins­crite dans la loi de fi­nances 2010 avant d’être sus­pen­due.

Quant au Mali, la ques­tion y de­meure en phase de ré­flexion de­puis main­te­nant 9 mois.

(Source : APA, 30 juillet 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik