twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le premier satellite africain lancé le 20 décembre

jeudi 6 décembre 2007

Je voudrais dire à l’UAT qu’en fêtant les 30 ans, elle entre dans l’âge de la maturité. Vous entrez dans la grande attente que le continent a de votre mission. L’UAT doit sortir de sa mission traditionnelle. Et je crois que le nom UAT n’est plus adapté. ça devait être l’Union africaine de l’Economie numérique. Tant la convergence est forte, tant les synergies sont fortes. Aujourd’hui c’est l’économie numérique, l’économie du savoir », a déclaré M. Hamed Bakayoko, ministre des Nouvelles technologies de l’information et de la communication. C’était jeudi à l’occasion de la célébration des 30 ans de l’union africaine des télécommunications.

Selon le ministre ivoirien, les TIC induisent un monde révolutionnaire. « Tout le monde sait que les nouvelles technologies sont aujourd’hui un élément moteur de l’économie. C’est le secteur qui a la plus grande croissance dans tous les PIB des pays en voie d’émergence. C’est le plus grand pourvoyeur d’emplois. C’est le secteur qui régule la vie sociale aujourd’hui dans nos Etats ( ) un secteur en pleine croissance ( ) Je le dis chaque fois et il me plaît de le répéter : notre continent et nos pays sont en retard parce qu’ils n’ont pas su induire ou participer à la grande révolution industrielle du 19ème siècle. ( ) Une autre révolution a cours, elle est à ses débuts. Elle va révolutionner profondément les rapports entre les hommes. Elle va révolutionner profondément nos sociétés », explique M. Bakayoko.

Par ailleurs, le ministre ivoirien des NTIC a salué le projet de lancement du satellite africain, le RASCOM le 20 décembre. « C’est un jour important pour l’Afrique », a-t-il commenté.

Avant M. Bakayoko, Jacques Akossi Akossi, secrétaire général de l’Union africaine des télécommunications, a expliqué que la célébration des 30 ans de l’UAT, vise à contribuer, à travers les débats qui s’y tiennent, à l’avènement d’une société de l’information plus juste et plus équilibrée. Laquelle ne pourra se réaliser que si « les dirigeants impriment une forte impulsion pour faire en sorte que les TIC deviennent la priorité absolue des politiques nationales ».

Le secrétaire général de l’Union internationale de télécommunication, M. Ziao, a pour sa part, insisté sur les performances des TIC en Afrique. Le secteur du mobile représente 500 000 emplois, 4.5% du Produit intérieur brut de l’Afrique. Avec une prévision de 200 millions d’abonnés en 2010, l’Afrique connaît la plus grande croissance au monde dans ce secteur.

Toutefois, fait remarquer M. Ziao, cette croissance est limitée par le manque d’infrastructures de télécommunications. 70 à 80% de la population africaine sont loin des installations de télécommunications. En outre, 90 à 95% des équipements de télécommunication sont fabriqués hors de l’Afrique. Une situation que le secrétaire général de l’UIT a appelé à renverser en faisant en sorte que les équipements les moins complexes soient produits en Afrique.

Des anciens secrétaires de l’UAT, invités à cette cérémonie, ont été décorés dans l’ordre du mérite de l’Union africaine des télécommunications par M. Akossi Akossi.

Evelyne Aka

(Source : Fraternité Matin, 6 Décembre 2007)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)