twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le gouvernement interpellé sur le cahier de charges des radios communautaires

samedi 17 août 2013

La présidente de la section sénégalaise du Réseau international des femmes (RIF) de l’Association mondiale des radios communautaires (AMARC), Issa Dior Sall, a interpellé samedi les autorités sur l’urgence de l’adoption d’un nouveau cahier de charges pour les radios communautaires afin de leur "permettre de jouer leur rôle social, politique et culturel pour le développement du pays".

"C’est le moment de rappeler encore une fois l’urgence de l’adoption d’un nouveau cahier de charges pour les radios communautaires du Sénégal afin de leur permettre de jouer leur rôle social, politique et culturel pour le développement du pays’’, a-t-elle dit.

Issa Dior Sall s’exprimait lors d’un atelier de validation du plan d’actions du Réseau international des femmes, de l’Association mondiale des radios communautaires (AMARC) section-Sénégal, qui est aussi un démembrement de l’Union des radios associatives et communautaires du Sénégal (URAC), forte de 350 membres essentiellement composés de femmes.

"Ce cahier des charges devenu obsolète qui nous est appliqué a été élaboré avant même l’avènement de la radio communautaire au Sénégal’’, a-t-elle rappelé.

Selon elle, "la pratique a montré qu’il est aux antipodes de la mission attendue de ces radios et ne favorise pas leur épanouissement. C’est pourquoi, s’il n’a pas encore tué la radio communautaire, il a fini de la mettre dans l’agonie’’.

La présidente du RIF a souligné que l’autre "défi auquel les radios communautaires font face demeurent les redevances annuelles sans commune mesure avec leurs ressources".

"C’est pourquoi nous demandons que ces redevances soient [ramenées] au franc symbolique, eu égard à la mission de service public de ces radios communautaires’’, a-t-elle plaidé.

Présidant la rencontre, le Directeur de la communication, des télécommunications et de l’économie numérique, Alioune Dramé, a proposé "la mise en place d’une commission quadripartite entre l’URAC, le RIF, l’AMARC, le ministère, pour étudier ensemble tous ces problèmes et leur trouver des solutions’’.

Il a par ailleurs invité le RIF "à travailler dans la sensibilisation des femmes aux processus politiques et aux opportunités concernant leurs communautés pouvant conduire à une plus grande participation de celles-ci dans la construction d’une société plus égalitaire’’.

M. Dramé a assuré que son département "mettra tout en œuvre pour appuyer les radios communautaires, particulièrement les femmes qui se sont engagées à accompagner la promotion du genre’’.

Cet appui va "offrir ainsi une opportunité d’accroître la mobilisation des hommes et des femmes à la promotion de l’équité de sexe en soutenant les efforts de renforcement de capacités des femmes et la production d’émissions radiophoniques pour améliorer les possibilités de corriger les déséquilibres sexistes’’, a-t-il dit.

(Source : APS, 17 aout 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)