twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Traduction du wolof sur Internet : l’UGB et Google unissent leurs efforts

vendredi 11 juin 2010

L’Université Gaston berger (UGB) et Google ont mis sur pied vendredi un partenariat dont l’objectif est de parvenir à la traduction de la langue wolof sur Internet, a constaté l’APS.

Cette initiative vise à ouvrir l’espace des nouvelles technologies de l’information et de la communication à la majorité de la population sénégalaise qui parle la langue wolof, a estimé le recteur Mary Teuw Niane, qui salue la percée des langues africaines dans Internet.

Selon lui, ‘’la situation technologique de l’Afrique connait une évolution rapide, malgré la fracture numérique et les langues africaines deviennent de plus en plus visibles dans le cyberespace’’.

‘’Et cette visibilité est devenue plus dynamique avec Google dont le service de traduction en ligne contribue largement à la diversité linguistique sur Internet’’, a-t-il encore relevé, soulignant l’importance de ‘’disposer d’une interface en wolof’’ pour ‘’se positionner sur le moteur de recherche le plus en vue au monde.’’

A l’encroire, ‘’la présence du wolof sur le Net participe à la diversité linguistique et à la valorisation d’une de nos langues nationales à travers le monde’’.

La représentante de Google chargée des langues africaines, Angela Muigai, a quant à elle souligné la nécessité de prendre en charge les préoccupation de la population à travers ce programme qui a fait ses preuves ailleurs en Afrique.

Elle s’est réjouie de cette collaboration naissante entre l’UGB et Google, qui mettra l’accent sur la fourniture de listes de terminologie et la formation des étudiants et des enseignants. Cette collaboration va aussi promouvoir le site de l’université sur Google Arica blog, a-t-elle souligné.

Pour le président du comité d’organisation Mamadou Nguer, la traduction de Google en wolof constituera un moyen efficace pour la vulgarisation de nos langues nationales. A cet égard, il a plaidé pour la mise sur peid d’une politique nationale.

(Source : APS, 11 juin 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)