twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sorties outrageuses sur l’Internet : dérives verbales

samedi 5 août 2017

À l’espace de quelques jours, plusieurs personnes sont en maille à partir avec la justice pour des sorties outrageuses sur les sites web et les réseaux sociaux. La dernière victime de ces réseaux sociaux est Penda Ba, une dame qui, prêtant répliquée à une publication hostile au chef de l’Etat, postée par un autre internaute, s’est mise à insulter tout une communauté avant d’être arrêtée par la section de gendarmerie sur ordre du procureur de la République.

Depuis quelques temps, les réseaux sociaux sont en phase de devenir une source de division. Au lieu de servir de cadre d’échange et de simples discussions, ils servent de vitrine à des personnes malintentionnées. Tout a commencé avec le post sur Facebook du jeune supporter de l’Union sportive d’Ouakam, Bara Fall. Au moment où le Sénégal est en deuil suite au décès de huit jeunes, tous supporters du club Mbourois, Bara Fall n’a trouvé rien d’autre à faire que de se réjouir de ce sort tragique. Les élections législatives du 30 juillet ont été aussi l’occasion pour des Sénégalais de s’illustrer. Un sénégalais établi à l’étranger non content de la victoire de la coalition Benno Bokk Yaakaar s’est en pris au chef de l’Etat et par ricochet à un groupe ethnie.

Des mots qui n’ont pas plu à la dame Penda Ba. S’érigeant en bouclier contre le président Macky Sall, la jeune femme est allée très loin. En plus d’avoir dit des insanités à son « interlocuteur », elle s’attaque à tout un groupe éthique avec des mots impudiques. Dans le lot des personnes qui ont commis des dérapages sur les réseaux sociaux, l’artiste Amy collé Dieng s’est illustrée ces derniers jours. Le chef de l’Etat a été sa cible. Elle n’a trouvé mieux que de s’en prendre à lui avec des mots qui frisent le dégoût.

Pour cette dernière, l’enregistrement semble être dans un groupe de discussion privé. Une confession qui a mal tourné. Ouleye Mané qui est en séjour carcéral à la maison d’arrêt pour femmes du camp pénal fait également parti de ce lot. Une caricature obscène du chef de l’Etat lui a valu d’être placé sous mandat de dépôt par le procureur de la République.

Fatou Ndiaye

(Source : Sud Quotidien, 5 août 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)