twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les dix pays africains où l’accès à Internet est le plus abordable, selon Alliance for Affordable Internet

jeudi 27 avril 2017

La coalition mondiale « Alliance for Affordable Internet », a publié son rapport 2017 sur l’accessibilité de l’Internet dans le monde. Il en ressort que l’Afrique, malgré une légère amélioration, affiche toujours les conditions d’accès à Internet les plus difficiles dans le monde. Sur les 58 pays, objet du rapport d’étude, ne figurent que 28 nations africaines parmi lesquelles se démarquent dix qui affichent un niveau d’accessibilité Internet supérieur ou intermédiaire.

Ce niveau d’accessibilité n’est pas évalué en fonction du prix de l’accès à Internet, mais selon l’infrastructure TIC déployée ainsi que le cadre politique en place pour encourager son extension, et le taux actuel d’adoption du haut débit ainsi que le cadre politique en place pour permettre un accès équitable. Comme toujours, Maurice conserve son titre de nation africaine la mieux préparée en matière de TIC et Internet. Le pays est celui qui offre la meilleure accessibilité Internet sur le continent.

En Afrique, après Maurice, suivent le Maroc puis le Nigeria. Le Botswana est 4ème. Le pays a amélioré et simplifié le régime de licence multiservice tout en garantissant la neutralité des technologies et services. Il a aussi lancé le Wi-Fi public. Grâce à ces actions, la nation est passée de la 23ème place, dans le classement 2016 de l’Alliance for Affordable Internet, pour la 15ème place actuelle. Le Wi-Fi a été adopté pour contourner les problèmes géographiques que rencontre le déploiement de la fibre optique et faciliter la connexion des populations. En effet, dans plusieurs pays d’Afrique, la fibre optique qui doit améliorer la connectivité des populations, est en cours de déploiement. Elle couvre encore difficilement tout le pays et l’accès aux tronçons déjà actifs reste limité pour une très grande partie de la population.

Après le Botwsana, suivent la Côte d’Ivoire, le Rwanda, l’Afrique du Sud, le Ghana et le Bénin. Ce dernier a également amélioré son environnement télécoms et est passé de la 38ème place mondiale en 2016 à la 29ème en 2017. Le Kenya occupe le 10ème rang. D’après l’Alliance for Affordable Internet, des mesures politiques en faveur de l’Internet ne doivent plus seulement rester sur papier, elles doivent être mises en oeuvre.

Les dix pays d’Afrique où Internet est plus abordable :

  1. Maurice
  2. Maroc
  3. Nigeria
  4. Botswana
  5. Côte d’Ivoire
  6. Rwanda
  7. Afrique du Sud
  8. Ghana
  9. Bénin
  10. Kenya

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 27 avril 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)