twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Appels internationaux entrants : Macky Sall va déchirer le décret de Wade, la surtaxe abrogée le 15 mai

lundi 7 mai 2012

Le gouvernement du président Macky Sall a annoncé, samedi, l’abrogation du décret instituant l’une des mesures les plus décriées du règne d’Abdoulaye Wade. Le décret instaurant une surtaxe sur les appels internationaux entrants sera, en effet, abrogé à compter du 15 mai prochain.

Me Abdoulaye Wade est parti, et son décret qui a le plus suscité la controverse, celui sur les appels internationaux entrants, le suivra dès le 15 mai prochain. Macky Sall et son gouvernement en ont décidé ainsi. Le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Kane qui s’était réuni avec les responsables des différents opérateurs de téléphonie et d’autres représentants de l’Etat comme le ministre de la Communication, des Télécommunications et des Tic, a annoncé que le décret 2011-1271 du 24 août 2011 sera abrogé dès le 15 mai prochain. « Nous sommes heureux d’être arrivés à un accord entre l’Etat du Sénégal et les opérateurs de télécommunications, après de longues discussions souvent difficiles, mais toujours responsables. Cet accord ouvre la voie à l’abrogation du décret 2011-1271 du 24 août 2011, relatif au contrôle dans la taxation des communications téléphoniques internationales entrants en République du Sénégal », a indiqué l’argentier de l’Etat qui lisait ainsi une déclaration. Car explique le successeur d’Abdoulaye Diop à la tête de ce ministère, les « populations, dans tous leurs segments, se sont senties interpellées par cette taxe qui aura réuni tant de clameur et de controverse autour non seulement du principe de son instauration que de sa mise en application ». Ce qui lui fait dire ainsi que « l’abrogation de ce décret est donc demandée non seulement par nos concitoyens de la diaspora qui étaient les premiers affectés par cette mesure, mais aussi par les travailleurs des entreprises du secteur, les syndicats, la société civile, bref par de très larges composantes de notre pays ». Et le ministre de l’Economie et des Finances explique surtout qu’« il est avéré que cette taxe a des effets pervers sur les recettes fiscales et sur l’économie de notre pays en général ». Mais aujourd’hui, l’autre problème qui se pose, c’est que le budget de l’Etat dépend en partie de cette surtaxe. « Si la nécessité de l’annulation de cette mesure ne fait pas de doute, particulièrement pour le Chef de l’Etat qui en avait fait un engagement, il reste qu’il fallait préserver les intérêts de l’Etat dont une partie des recettes de sa Loi de Finances 2012 repose sur cette taxe », indique M. Kane. Et l’Etat, pour la rentabilité et la compétitivité du secteur, exprime sa disponibilité « à explorer toutes les possibilités et modalités pratiques à promouvoir, en vue d’un contrôle efficace du trafic et d’une lutte accrue contre la fraude ». Le directeur général de la Société nationale de téléphonie du Sénégal (Sonatel), Cheikh Tidiane Mbaye, qui avait pris part à la rencontre, a souligné que pour les conséquences, ce sera une baisse des tarifs non seulement pour nos compatriotes de la diaspora, mais aussi une baisse des tarifs internationaux pour nos consommateurs locaux.

Youssouf Sané

(Source : Le Populaire, 7 mai 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)