twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ziguinchor conviée à miser sur les NTIC pour doper sa croissance

lundi 11 avril 2005

Le représentant de Digital freedom initiave (DFI) au Sénégal, Aminata Diop, a souligné la nécessité pour la région de Ziguinchor de s’appuyer sur les Nouvelles technologies de l’information et de la communication (DFI) pour favoriser la croissance économique.

’’Ziguinchor a intérêt à s’inscrire dans cette démarche : promouvoir la croissance économique à travers les NTIC’’, a-t-elle dit, en marge du séminaire sur ’’le renforcement des capacités des gérants et propriétaires des télécentres et cybercentres’’, ouvert lundi à Ziguinchor.

L’environnement de la région reste propice au développement des cybercafés et télécentres, a-t-elle souligné, estimant que ’’Ziguinchor est une région en expansion’’. Pour cette raison, elle a prôné l’utilisation des NTIC ’’à travers les télécentres et cybercafés pour mieux promouvoir la croissance économique’’.

’’Avant, on pensait que les cybers, c’était juste pour aller surfer, tchater, avoir des amis. Mais, on peut faire plus avec les cybercafés et télécentres. Avec les cybercafés, on peut faire des affaires, commander ses produits et pas mal d’autres choses’’, a-t-elle expliqué.

Malgré tout, ces services émergent dans un environnement où ’’certains gérants’’ sont quasi-analphabètes. Une situation qui pose le problème de leur accès au savoir et, en particulier, de leur formation technique en français. D’autant qu’il est difficile d’envisager cet enseignement dans les langues nationales. Mme Diop relativise cependant ce problème, estimant que ’’nous sommes dans un pays où tout peut se faire’’.

Une façon pour le représentant de DFI de dire qu’il n’est pas exclu de mettre en place des formations techniques dans une langue comme le wolof. A cet effet, une stratégie a déjà ’’été élaborée pour atteindre’’ cette catégorie de personnes, qui ’’ne savent pas comment gérer’’ leurs télécentres et dont le niveau de formation reste insuffisant. Sur ce plan, Mme Diop rappelle que l’expérience a déjà été tentée avec les commerçants de Sandaga.

De l’avis du représentant de DFI, un fait reste constant : l’optimisation de ces nouveaux services dans cette partie du pays passe par le renforcement des capacités. ’’C’est le seul problème. Au Sénégal, il y a plein de fonds. (...) Mais, ce qui manque, c’est l’expertise. On s’est rendu compte que c’était l’expertise le principal problème. On peut donner à un cyber un fonds. Mais, on se rend compte plus tard qu’il a fermé ses portes à cause du manque d’expertise’’, a-t-elle fait remarquer.

Le séminaire sur le renforcement des capacités, qui prend fin le 15 avril, est organisé à l’intention des gérants de cybercafés et télécentres de Kolda et Ziguinchor.

Il vise à ’’former et sensibiliser’’ sur ’’les questions comme la croissance de l’entreprise, son expansion, son financement, ses besoins d’investissement...’’. Mais il a aussi pour objectif de ’’donner des connaissances de base en gestion des PME et utilisation des TIC, etc’’.

(Source : APS, 11 avril 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)