twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ziguinchor : Des équipements informatiques à 10 communes

mercredi 29 juin 2016

Au total 10 communes sur les 30 que compte la région de Ziguinchor (sud) ont bénéficié d’équipements informatiques et leurs agents, d’une formation de trois jours sur la gestion des archives de l’état civil, a appris l’APS.

Cet appui entre dans le cadre d’un programme d’appui piloté par l’Agence régionale de développement (ARD).

"Dans le cadre de notre mission d’assistance technique aux collectivités locales, nous voulons équiper les communes et former leurs personnels qui sont dans les services d’état civil", a expliqué le directeur de l’ARD de Ziguinchor, Boubacar Sonko.

Il s’exprimait au cours d’un atelier de formation de trois jours à l’intention des personnels des centres d’état civil de 10 communes de la région de Ziguinchor.

Axée sur le thème :"Sécuriser le patrimoine de l’état civil : enjeux et perspectives", cette session a réuni plusieurs élus, des sous-préfets, des juristes et d’autres acteurs.

"L’état civil est une problématique qui se pose avec acuité dans la zone sud. Il nous faut renforcer les capacités des acteurs sur les nouvelles mesures d’amélioration de l’état civil. C’est pourquoi nous avons équipé 10 communes et nous déroulons cette formation pour elles", a souligné M. Sonko.

Il s’agira au cours de ces trois jours de faire l’état des lieux de la tenue des archives de l’état civil, sensibiliser les acteurs sur la situation critique des archives et définir les dispositifs et outils de sécurisation des données de l’état civil.

Les différents participants ont surtout insisté sur les conditions climatiques de la zone qui ne favorisent pas une bonne gestion des archives, l’état de détérioration de certains registres d’état civil, la nécessité d’aligner la gestion électronique à la gestion physique, le retour des populations déplacées en période de crise entre autres enjeux.

"Les archives d’état civil conservées au niveau du tribunal sont tronquées du fait de la non existence de registres pour plusieurs communes. Nous avons des archives qui datent d’avant 1900. En plus il y a beaucoup de faux en matière d’état civil du fait de la négligence dans la délivrance", a soutenu M. Sonko.

Dans sa mission d’assistance technique aux collectivités locales, l’ARD de Ziguinchor en partenariat avec la coopération espagnole compte lancer une deuxième phase de cette formation pour généraliser les bonnes pratiques dans la gestion de l’état civil au niveau des 20 autres communes de la région de Ziguinchor.

(Source : APS, 29 juin 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)