twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Washington : Près de 300 codeurs et professionnels IT africains participent à la conférence de CODERS4AFRICA

vendredi 25 juillet 2014

Les professionnels africains de l’informatique se donnent rendez-vous ce samedi 9 Août aux USA, plus particulièrement à Washington D.C pour la première grande conférence organisée par Coders4Africa. L’objectif de cette rencontre technologique est d’explorer les nombreuses opportunités qui existent dans le secteur technologique africain qui est en pleine croissance.

Selon Amadou Daffé, PDG et co-fondateur de Coders4Africa "l’Afrique a raté la révolution industrielle, mais nous n’allons pas rater la révolution numérique. Le nombre de professionnels IT africains est en constante croissance et a besoin de visibilité. L’Afrique pourra ainsi se positionner comme une plaque tournante technologique et la prochain destination de l’innovation". Différents sujets seront au programme de cette grande conférence. Il sera question entre autre d’échanges de connaissances entre les entreprises américaines et africaines. Comment les entreprises aux États-Unis peuvent-elles bénéficier de la montée des compétences technologique en Afrique ? Les récentes tendances et outils dans le développement de logiciels sur le continent. Autant de questions qui seront traitées au cours de la conference.

« Silicon Cap » et « Silicon Savannah » ont été utilisés pour décrire respectivement les centres technologiques émergents en Afrique du Sud et de l’Est, mais les autres pays et régions ne sont pas en reste. Un récent rapport de la Banque mondiale constate plus de 90 tech-hubs à travers le continent et que plus de la moitié des pays africains en ont au moins un. Une grande partie de cette croissance est inspirée par le secteur de la téléphonie mobile. La conférence de CODERS4AFRICA qui se tiendra de 8h30 à 18h30 au siège de l’incubateur 1776 (1133 15th St. NW) est juste une extension de cette croissance rapide de l’innovation et de l’entreprenariat africain.

Fondée en 2009, CODERS4AFRICA fournit un service complet en conseil et développement de logiciels et a démarré avec 1400 membres à travers le continent africain et le reste du monde. L’entreprise se spécialise dans le développement de logiciels pour les plates-formes Web et mobiles et fournit les ressources nécessaires pour soutenir la prochaine génération de professionnels IT en Afrique. CODERS4AFRICA a récemment reçu le prix GOOGLE RISE pour ses efforts visant à former des jeunes femmes dans le codage. Si vous souhaitez avoir plus d’informations ou si vous souhaitez avoir une entrevue avec un membre de l’équipe Coders4Africa, écrivez à contact@coders4africa.com

(Source : Seneweb, 25 juillet 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)