twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Wari “délocalisé” à Lomé : Ce que vous devez savoir sur cette affaire !

vendredi 16 juin 2017

“Wari a délocalisé son siège à Lomé” beaucoup de journaux sénégalais avaient repris cette information publiée par le journal libération dans son édition du jour. Mais, il se trouve que cette information n’était pas tout à fait claire aux yeux des internautes. C’est pourquoi socialnetlink.org a voulu creuser encore plus pour vous donner la bonne information .

En vérité après vérification auprès des personnes ressources il ne s’agit pas d’une délocalisation, mais d’une structuration organisationnelle de la part de l’entreprise de Kabirou Mbodje.

En effet renseigne notre source “Wari a installé un siège administratif à Lomé tout en maintenant son siège stratégique à Dakar. Par exemple, le PDG Kabirou Mbodje, l’ensemble de la direction et l’immense majorité des équipes stratégiques et opérationnelles restent à Dakar.”

Pourquoi alors une telle restructuration. La réponse est simple informe notre source .

“Wari veut consolider son développement panafricain et international. Pour cela Lomé représente une place importante comme le rappelle la présence d’acteurs financiers panafricains de référence comme Ecobank ou Oragroup. L’autre raison est que Wari est dans le processus d’acquisition de la banque SIAB au Togo” révèle la même source. qui soutient que cette réorganisation structurelle fait partie de la vie de toutes les entreprises.

Elle ne remet absolument pas en doute l’ancrage de Wari au Sénégal comme l’atteste le rachat de Tigo, le deuxième opérateur au Sénégal. Pour rappel, au Sénégal, Wari et Tigo comptent 800 collaborateurs et plus de 18 000 emplois directs via le réseau d’agences et de boutiques de distribution. C’est dans cette perspective que Kabirou Mbodje a voulu renforcer sa relation avec les médias.

“Wari et son PDG sont attachés à la liberté de la presse et répondent aux sollicitations des médias, dans la mesure du possible. Dans le cas de Jeune Afrique par exemple, la justice a donné raison au groupe Leurs accusations étaient sans fondements. En ce qui concerne le procès-verbal, le PDG de Wari est formel : c’est une Fake news sans fondement et preuve. Il serait prudent de votre part de ne pas reprendre ce type d’informations.”

(Source : http://www.socialnetlink.org/, 16 juin 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)