twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Warcip : le projet d’un Togo connecté

jeudi 15 juin 2017

Jeudi 15 juin 2017, j’ai eu l’honneur d’inaugurer le premier point d’échange internet (IXP) du Togo qui permet d’interconnecter les fournisseurs d’accès internet (FAI). Un point d’échange internet permet de réduire le coût de la connexion internet. Il s’inscrit pleinement dans le projet WARCIP (West African Regional Communications Infrastructure Program). Focus sur ce programme qui vise à renforcer la connectivité du territoire et à construire de nouvelles infrastructures pour baisser les coûts d’accès à un réseau de meilleure qualité.

Warcip est un programme initié par la Banque mondiale pour améliorer la connectivité et les télécommunications en Afrique de l’Ouest. Il s’inscrit dans la dynamique de développement des TIC au Togo.

Accessibilité, performance, attractivité et cadre réglementaire adapté

Avec un prêt de 30 millions de dollars (18,4 milliards de Francs CFA) octroyé par la Banque Mondiale, le projet Warcip vise à :

  • Améliorer la connectivité sur le territoire Togolais ;
  • Rendre plus performantes les communications électroniques ;
  • Diminuer les prix d’accès à internet ;
  • Mettre en place un environnement favorable pour le secteur de l’économie numérique.

Un projet, 3 composantes

Le projet prévoit notamment la création d’un centre d’hébergement et de stockage des données à destination des entreprises (carrier hotel) ainsi que d’un Point d’Échange Internet (IXP) qui permettra aux fournisseurs d’accès internet d’échanger du trafic entre leurs réseaux et d’éviter ainsi de passer par l’étranger. Cette dernière infrastructure, inauguré le 15 juin 2017 a pour répercussion une baisse des coûts pour la population.

Aussi l’acquisition en gros d’une bande passante internationale supplémentaire offrira, à la population et aux entreprises, la possibilité de se connecter en haut débit.

En outre, le projet comprend une composante visant à mettre en place le cadre juridique et réglementaire nécessaire à la gestion des infrastructures installées. Cette mise à jour du cadre juridique garantira également le libre accès à la capacité internationale et assurera la répercussion de la baisse des prix d’accès à la capacité internet internationale sur les consommateurs. S’en suivra également la mise à niveau du reste de la règlementation requise (sur la cyber-sécurité, la protection des données personnelles, etc.) et le renforcement institutionnel du Ministère des Postes et de l’Economie Numérique, de l’Autorité de régulation et des structures créées par le projet.

Enfin, la mise en oeuvre du Warcip se déroule sous l’égide d’une unité de coordination du projet (UCP) au sein du MPEN et fera l’objet d’une évaluation.

Une chance pour le territoire togolais

Ce programme est une véritable opportunité pour le Togo. Il va permettre d’accentuer les efforts entrepris par le gouvernement en matière de développement du numérique et ainsi garantir un accès internet de qualité à des prix attrayants pour les citoyens et les acteurs économiques. Warcip va donc considérablement améliorer le quotidien des Togolais et accroître de façon exponentielle l’attractivité économique et le rayonnement à l’international du Togo.

(Source : Cina Lawson, 15 juin 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)