twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Voyage en ligne : Galileo explore le marché sénégalais

vendredi 20 mai 2005

Galileo a décidé d’explorer le marché sénégalais. Le leader mondial dans le domaine des réservations informatisées a installé ses pénates à Dakar. La filiale du groupe Cendant (américain) entend ainsi bouleverser la suprématie d’Amadeus sur le marché national du voyage en ligne. "Le Sénégal est le premier marché du voyage aérien dans la sous-région ouest-africaine avec 7 milliards de francs de billets vendus mensuellement. Il est donc un marché intéressant pour le billet électronique. C’est pourquoi Galileo a décidé d’explorer le marché sénégalais. Auparavant, il fallait sensibiliser les professionnels du voyage et le grand public sur les changements majeurs qui sont en train de s’opérer dans le monde des voyages", explique Tahir Ndiaye, directeur régional de Galileo en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Réunis à Singapour, l’année dernière, pour le sommet de l’Association internationale du transport aérien (Iata en anglais) et de la fédération World Air Transport, 700 dirigeants de compagnies aériennes ont convenu de généraliser l’utilisation de l’e-ticketing (le billet électronique) d’ici 2007. Une décision qui répond à la nécessité pour les compagnies aériennes de réduire considérablement leurs dépenses d’exploitation. Outre la suppression des billets imprimés, les compagnies aériennes proposent de remplacer les pistes magnétiques des cartes d’embarquement par des codes-barres que les passagers pourront imprimer directement depuis chez eux.

Lancé en 1995 aux Etats-Unis, le billet électronique n’en finit pas de séduire compagnies et passagers. Perçu comme un excellent moyen pour réduire les coûts de distribution des billets et simplifier les procédures à l’aéroport, ce service dématérialisé est devenu incontournable dans le secteur du voyage. Initié avec la réservation en ligne, puis popularisé avec l’e-ticketing, le processus de dématérialisation des services proposés par les compagnies aériennes s’est approfondi tout au long de l’année passée. Cette dématérialisation vise de multiples objectifs : simplifier et fluidifier les procédures à l’aéroport, améliorer la qualité des services, augmenter la fidélité des clients dans un environnement de plus en plus concurrentiel, réduire les coûts et les temps de traitement des réservations.

La suppression de la commission perçue par les agences de voyages qui a été décidée par certaines compagnies aériennes occidentales, constitue une bouffée d’oxygène pour les distributeurs électroniques. "Avec la suppression de la commission décidée par Air France, les agences de voyages seront obligées de s’adapter au nouvel environnement. Alors, Galileo apportera une nouvelle approche : facturer les services par la rémunération des agences de voyages qui feront le booking via notre système", souligne l’ancien agent d’Air Afrique. Le directeur régional de Galileo était, avant-hier, face à la presse. La décision prise par l’Iata ouvre des opportunités aux voyagistes en ligne. En effet, l’Association internationale du transport aérien a demandé aux compagnies aériennes de se désengager des Gds (système de distribution généralisé) pour que la concurrence soit saine. La rapidité avec laquelle le billet électronique a été adopté est pour le moins encourageante. Lancé entre 1998 et 1999 par la plupart des compagnies aériennes européennes, il représente aujourd’hui 50 % des billets vendus par Air France dans l’Hexagone et 74 % des ventes effectuées sur Internet par la compagnie aérienne, un score en progression de six points d’une année à l’autre. Chez Klm (détenu par Air France) et British Airways, ces chiffres sont même légèrement supérieurs. Les billets électroniques représentent 68 % des billets émis en France pour le premier et 73 % pour le second.

Des résultats qui devraient continuer à croître en 2005, la plupart des compagnies aériennes s’efforçant, conformément à la décision prise, l’année dernière, par l’Iata et par la fédération World Air Transport, de développer l’usage de l’e-ticket dans les deux ans qui viennent. "Nous allons accentuer notre communication auprès des agences, mais aussi auprès des particuliers pour promouvoir l’usage du billet électronique au Sénégal", annonce Tahir Ndiaye.

Des compagnies aériennes proposent aux internautes, sur leurs courts et moyens courriers, de s’enregistrer en ligne jusqu’à douze heures avant leur vol. Les clients peuvent réserver leur siège sur un plan de cabine interactif, communiquer leurs préférences alimentaires, obtenir une confirmation de réservation par e-mail et imprimer, selon leur destination, leur carte d’embarquement au format A4. Dans ce domaine, Air France propose, depuis juin 2004, aux internautes de s’enregistrer sur internet et de choisir leur siège entre hublot ou couloir. D’autres expérimentations sont en cours. British Airways, par exemple, permet aux internautes, depuis la fin de l’année dernière, de modifier leur réservation en ligne. Après s’être identifiés, les clients peuvent changer de vol, d’aéroport de départ ou encore annuler un retour, le système gérant automatiquement les écarts de prix et choisissant, selon le cas, de créditer ou de débiter la carte bancaire du voyageur.

Galileo International compte 41 500 agences à travers le monde. Elles sont reliées aux deux systèmes Apollo et Galileo, via plus de 171 600 terminaux.

Johnson MBENGUE

(Source : Wal Fadjri, 20 mai 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)