twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Virus informatiques : Ciel mon E-Mail ! (Article publié par Thierry Triponez dans Le Soleil 16 mars 2001)

vendredi 16 mars 2001

Dans le cadre de la Fête de l’Internet qui va se dérouler samedi et dimanche prochain, cette réflexion de Thierry Triponez lève un coin du voile sur un des casse-tête des internautes : les virus !

En fait, contrairement au titre, notre propos ne porte pas sur la messagerie, mais sur les virus. Mais le moyen de propagation est, à l’heure actuelle, à majorité la messagerie électronique. D’abord, qu’est ce qu’un virus ? Il est communément admis qu’un virus est un programme, ou plus souvent une partie de programme, qui s’auto-reproduit au sein d’un système informatique. Cette action elle-même pourrait sembler relativement bénigne, mais elle abuse des ressources informatiques. A la base, il existait deux types de virus, ceux dits d’application, infectant les programmes et les empêchant de s’exécuter correctement, et les virus systèmes, qui mettent du code soit dans le secteur de démarrage soit dans la table de partition pour bloquer le démarrage de votre ordinateur. Avec l’avènement de la messagerie, un nouveau type de virus est apparu prévu pour ralentir, voir bloquer les serveurs de messagerie.

Que peut faire un virus ? Les virus varient, ils peuvent effectuer toutes les opérations réalisables par un programme, cela peut aller de l’affichage d’un message à l’écran à l’effacement total de votre disque dur. Un virus peut même n’avoir aucun effet sur votre propre ordinateur.

Comment se propage les virus ? Il existe deux modes de transmission : par des supports physiques, disquettes ou CD-ROM ou par la messagerie.

Pourquoi des virus ? Des personnes donnent la paternité de certains virus aux fabricants de virus eux-mêmes pour pouvoir vendre leur anti-virus. On pourrait aussi la donner aux opérateurs téléphoniques pour augmenter la durée de connexion sur Internet. Mais la plupart du temps, c’est du fait de personnes voulant s’amuser ou voulant se venger. C’est aussi des concours pour prouver son habileté aux autres.

Comment se protéger des virus ? Pour se protéger, il y a deux méthodes, la plus simple et la plus efficace est de n’avoir aucun contact avec l’extérieur, ni par échange de disquette, ni par la messagerie. Mais cette méthode n’est pas très pratique. L’autre méthode est d’installer un anti-virus pour protéger votre ordinateur. Les anti-virus sont en général composés de deux parties :

- le programme ;
- le fichier de définition des virus.

Comme pour un vaccin, il faut que l’anti-virus connaisse le virus pour lequel il doit vous avertir. Comme il se crée des virus chaque jour, il faut impérativement mettre à jour régulièrement le fichier de définition, en moyenne il faut le faire chaque semaine. Le délai entre la fabrication et l’arrivée de l’anti-virus que vous achetez l’empêche de connaître les derniers virus. La première opération à faire quand vous installez un anti-virus est de le mettre à jour. La messagerie est le vecteur actuel le plus important pour les virus. Il existe quelques règles à respecter pour protéger votre ordinateur :

- Ne jamais ouvrir un E-Mail venant d’une personne que vous ne connaissez pas, surtout si ce message contient une pièce jointe ;
- Toujours sauver les pièces jointes, les scanner avec l’anti-virus avant de les ouvrir.

Il existe une catégorie de virus qu’aucun anti-virus ne peut intercepter. Ce sont les "hoax" ou canulars. Ces canulars sont destinés à engorger les systèmes de messagerie, ou à créer des listes d’adresses. C’est un message vous avertissant, soit qu’un nouveau virus très dangereux vient d’être découvert, soit qu’il y a une bonne affaire à faire soit que votre téléphone portable est vulnérable ou encore pour un des derniers en vogue, qu’une personne s’est fait piquer par une seringue infectée par le virus du Sida dans un cinéma. Ces canulars peuvent êtres assimilés à des virus, car ils ont pour but de ralentir les serveurs de messagerie. Le message vous dit qu’il faut le renvoyer au plus grand nombre. Si vous le faite, vous allez générer du trafic dans la messagerie, les destinataires vont à leur tour le renvoyer et le message va se propager exponentiellement. A la fin votre message peut en générer mille, voire plus. La seule façon de se débarrasser de ces canulars est de ne pas les renvoyer. Ils ont deux constantes :

- Ils ne sont pas datés, ça leur permet d’avoir une durée de vie indéfinie, mais commencent par aujourd’hui ou cette semaine ;
- Ils ont la caution d’une autorité, soit un fabricant d’ordinateur ou de GSM ou encore de la police pour celui du sida ;
- Ils se terminent par une phrase vous invitant à le diffuser le plus largement possible.

Quand vous recevez un message qui comporte ces caractéristiques, vérifiez sur un site traitant des virus :

- http://www.symantec.com
- http://www.mcafee.com
- http://www.pandasoftware.com
- http://www.datafellows.fi
- http://_2Fwww.cert.org

ou sur un site traitant de canulars : http://www.hoaxbuster.com

Si vous n’avez toujours pas installé un anti-virus, que vous êtes un particulier, vous trouverez un anti-virus gratuit à l’adresse suivante : Antivirus.cai.com. N’oubliez pas de télécharger la mise à jour des définitions de virus.

Thierry Triponez Win Informatique

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)