twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers le lancement d’un espace Internet dédié au monde rural

jeudi 14 décembre 2006

La filiale sénégalaise du Groupe de télécommunications "Amitelo Afrique" va lancer un espace Internet à l’intention du monde rural avec des contenus "adaptés aux besoins des cultivateurs, agriculteurs et éleveurs du monde rural dans le but d’améliorer et de rentabiliser leur productivité".

L’annonce a été faite, jeudi à Dakar, par le directeur général de la structure, Gora Diaw, au cours d’une rencontre avec la presse pour, a-t-il expliqué, décliner "la vision du groupe de participer à la réduction de la fracture numérique en accompagnant les acteurs économiques des régions enclavées".

Ainsi selon Gora Diaw, le travail est déjà bien avancé avec le ministère de l’Agriculture et la direction de l’Institut sénégalais de recherche agricole qui vont "déterminer les besoins et les attentes des cultivateurs en matière de semis, de période propice à la semence, à la récolte entre autres".

Conscient que la majorité de ces populations sont analphabètes, le Directeur général de Amitelo a dit qu’il s’agira "d’utiliser une plateforme d’espace où l’interactivité avec les utilisateurs est basée sur l’image et le son".

"Il suffit pour le paysan de cliquer sur une image d’un produit agricole donné, arachide, mil, niébé, le bétail, produit halieutiques...) pour avoir en son les explications dans la langue locale de la région", a expliqué M. Diaw.

Déjà, des ingénieurs agronomes vont être sollicités pour sillonner les zones ciblées afin de partager avec les agriculteurs leurs préoccupations pour l’amélioration de leurs productions, selon Gora Diaw.

Le groupe va apporter les "solutions technologiques mais le choix sera laissé à l’Etat de présenter le tableau de bord pour démarrer l’expérience". Sous ce rapport, le groupe qui dit ne pas être intéressé par une licence d’opérateur global, souscrit néanmoins à l’appel de l’Agence de régulation des télécommunications et des Postes pour une licence de téléphonie rurale.

Interpellé sur le problème de l’accès à l’énergie dans les zones rurales, le Directeur de Amitelo a reconnu les difficultés de "solutions énergétiques autonomes à mettre en place".

Mais pour autant, "l’expérience du groupe dans le domaine des services universels, va permettre de contourner les obstacles liés à l’enclavement des zones rurales" a t -il ajouté.

Sur le coût de l’initiative, M. Diaw a souligné que le groupe a une fondation qui réinvestit les bénéfices de l’entreprise dans l’accès aux services universels à toutes les couches de la population, précisant toutefois que les entreprises et autres entités qui seront logées dans l’espace vont supporter certaines charges.

(Source : APS, 14 décembre 2006)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)