twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers la mise en place d’un projet de télé-enseignement et de télé-médecine

samedi 19 décembre 2015

Un projet de télé-enseignement et de télé-médecine sera mis en place dans les prochains jours, a annoncé le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane

’’Ce projet sera mis en œuvre en partenariat avec le ministère de la Santé et de l’Action sociale’’, a précisé le ministre lors de l’ouverture jeudi à Saly-Portudal (Mbour, Ouest), d’un atelier sur ce projet consacré à la santé et l’enseignement à distance.

Mary Teuw Niane a souligné que le projet de télé-enseignement et de télé-médecine va constituer ‘’une véritable mutualisation des ressources’’ entre les différents partenaires.

Il a fait savoir que son département veut à travers ce projet, faire profiter aux structures sanitaires situées dans les zones d’implantation des Espaces numériques ouverts (ENO),de leurs plateaux techniques, pour offrir aux populations des soins de qualité accessibles et à moindre coût.

’’La mise à disposition gracieuse de la connectivité haut débit à nos collègues de la santé constitue une opportunité pour le développement de la télémédecine’’, a-t-il dit, en révélant que son département est en train de construire 9 ENO à travers le pays.

L’objectif, a précisé Mary Teuw Niane est de développer une plateforme de prise en charge et de suivi des soins pour maintenir un lien permanent entre le personnel soignant dans les zones périphériques démunies et une communauté virtuelle de télé-experts en santé.

Le président de l’association française Kassoumaï, Jeannot Allouche, a de son côté souligné que le paysage numérique du Sénégal, avec une infrastructure de communication de haut débit, se prête parfaitement au projet de la télémédecine.

’’Pour qu’un projet soit pérenne et généralisable, il est indispensable qu’il soit inscrit en synergie et en complémentarité avec les autorités en charge de l’éducation et de la santé’’, a estimé, M. Allouche en service à l’université de Strasbourg et à l’Institut pour le développement de la télémédecine (ITTAK, en anglais).

(Source : APS, 19 décembre 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)