twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers la création d’une polyclinique virtuelle à l’Ucad

mercredi 31 octobre 2012

Dans le cadre de sa mission d’accompagnement aux secteurs des Tic, l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a paraphé, hier, un protocole d’accord entre la Faculté de médecine de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) et le ministère de la Santé et de l’Action sociale. Ainsi, l’Artp entend appuyer le financement d’une polyclinique virtuelle à l’Ucad et un projet de couverture médicale dans la région de Matam.

L’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a signé, hier, un protocole d’accord avec la Faculté de médecine de l’Ucad et le ministère de la Santé et de l’Action sociale. Cette cérémonie a été présidée par le ministre Eva Marie Coll Seck. L’objectif de ce partenariat est d’accompagner le développement des réseaux et services, mais aussi de veiller à la fourniture d’un service public sur l’ensemble du territoire national et à toutes les couches de la population. « L’Artp s’est efforcée, depuis 2001, d’apporter sa contribution à la promotion et au développement du secteur des Tic en veillant à ce que l’environnement des acteurs régulés soit propice à l’investissement par l’instauration d’une concurrence saine et loyale, et en encourageant l’accès aux services de télécommunication sur l’ensemble du territoire, notamment dans le cadre du service universel », a indiqué le directeur de l’Artp, non moins nouveau ministre des Infrastructures et des Transports, Thierno Alasane Sall.

Deux projets paraphés

Les accords de partenariat, qui ont pour but de définir les modalités pratiques de financement et de réalisation, concernent 2 projets. Le premier, signé avec l’Ucad, servira à la création de la polyclinique virtuelle du Centre interdisciplinaire de recherche et d’expertise en télémédecine - E santé -(Ciret) de l’Ucad. Selon M. Sall, ce projet consiste à permettre des consultations à distance de malades situés dans différentes localités du territoire national, à partir des équipements et applications des Tic qui seront mis sur place. Ce faisant, le recteur, Saliou Ndiaye, a annoncé l’ouverture d’un Master en télémédecine E-santé dès la prochaine rentrée. A l’en croire, l’objectif est de faciliter aux professionnels de santé l’acquisition et la maîtrise des compétences nécessaires à la pratique des soins de santé électronique. « L’expertise médicale avec la polyclinique virtuelle étant un pilier dans la formation des étudiants du Master en télémédecine E-santé, donne à l’Ucad un moyen d’accompagner et d’appuyer la politique de décentralisation et de déconcentration de l’accès aux médecins spécialisés », a-t-il expliqué.

Couverture médicale

L’autre projet a trait à la couverture médicale dans la région de Matam. De l’avis du directeur général de l’Artp, ce projet vise à améliorer l’accès aux soins de qualité à travers l’introduction du téléphone mobile dans la coordination d’un système d’assurance maladie à prix modique, par le suivi à distance des cibles fragiles dans les zones rurales. Mme Awa Marie Coll Seck, qui s’est réjouie de ce partenariat, a indiqué qu’avec ce projet, les populations les plus démunies pourront bénéficier des plus hautes technologies. « Je remercie l’Artp d’avoir mis cette expertise à la disposition des populations pour l’amélioration de l’accès aux soins de qualité. Je suis persuadée que ce projet aura un grand succès », a-t-elle soutenu.

Le Dg de l’Artp s’attachera, avec constance, à poursuivre la réalisation d’un programme, cohérent et durable, orienté principalement vers l’éducation, la formation et la recherche avec l’utilisation accrue des Tic dans les universités, écoles et centres de recherches. « Le chef de l’Etat m’a instruit d’étudier les modalités de financement de l’interconnexion de toute université publique du Sénégal. De même, l’Université du Sine Saloum et le Lycée d’excellence verront la participation de l’Artp, notamment à travers le fonds de développement du service universel », a-t-il annoncé.

Ibrahima Ba

(Source : Le Soleil, 31 octobre 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)