twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Usa week Dakar : Plaidoyer pour une politique gouvernementale dans le domaine des Tic

samedi 30 mai 2015

Les contraintes qui entravent une plus grande expression du potentiel du secteur des télécommunications et des Tic, ont été exposées ce mercredi au cours du forum de la 5ème édition de la semaine américaine à Dakar.

« On peut noter une forte pression fiscale sur le secteur des télécoms avec la Rutel, la taxe pour le Pse etc. Aussi, nous n’avons pas encore de commission en charge de la cryptologie des données », a, d’entrée, regretté Mme Mané, cadre de la Sonatel qui a exposé sur l’adaptation du cadre législatif pour la promotion de l’économique. Elle a renseigné qu’au Sénégal, « le premier constat, c’est qu’il n’y a pas de stratégie Broadband en ce qui concerne le haut débit ».

« Nous avons un vide juridique en ce qui concerne la réglementation des opérateurs virtuels qui ne sont pas implantés au Sénégal, mais qui sont en contact » avec les clients des sociétés de télécoms établies au Sénégal. Et aujourd’hui, selon Mme Mané, il y a un fort besoin de concertation au niveau du secteur entre les différents acteurs. Aussi, les petites entreprises du secteur éprouvent de réelles difficultés pour trouver des financements, les applications et contenus locaux souffrent d’une faible vulgarisation.

Pour balayer ces contraintes, elle estime qu’il faut impérativement « une politique gouvernementale dans le domaine des Tic », coordonner la stratégie étatique, faire la promotion et la diffusion des technologies numériques, une mutualisation et la coordination dans les initiatives privées et publiques. Qu’il y ait aussi une coordination entre les actions de l’Artp et celles du Cnra, ériger un cadre de concertation national dans le secteur, une gestion plus efficiente de la bande passante, la mise en œuvre d’une politique qui soit axée sur la demande pour adapter la réglementation au secteur, entre autres.

Youssoupha Mine

(Source : Seneweb, 30 mai 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)