twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Université virtuelle du Sénégal : Un pari sur les Technologies de l’information et de la communication

vendredi 10 janvier 2014

Devant accueillir 2.000 étudiants pour l’année académique 2013-2014, l’Université virtuelle du Sénégal a effectué sa rentrée cette semaine. La particularité de cette institution réside dans le seul fait que les Technologies de l’information et de la communication servent d’interface entre les étudiants et leurs enseignants.

Le premier amphi de rentrée de l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs) est mis à profit par ses dirigeants pour effectuer une tournée nationale d’informations et de partage avec les étudiants, leurs parents et les autorités locales.

C’est dans ce cadre qu’environ 250 étudiants ont assisté, mercredi dernier, à Thiès, à une rencontre où des explications leur ont été fournies sur le fonctionnement de cet établissement d’enseignement supérieur.

Pour Dr Mouhamadou Mansour Faye, coordonnateur de l’Université virtuelle, la particularité réside dans le seul fait que les Tic servent d’interface entre les étudiants et leurs enseignants.

« Sinon, le contenu pédagogique n’a rien à envier à celui de l’université classique et mieux, avec l’approche par les compétences, tout étudiant de l’Uvs sera bilingue, va maîtriser, dès les premiers mois, l’outil informatique qu’il mettra à profit pour suivre ses cours, etc. », a-t-il expliqué. En plus, à la fin de chaque année, un certain nombre de compétences sont acquises par l’étudiant.

L’Environnement numérique ouvert (Eno), un espace équipé d’ordinateurs et de divers équipements bureautiques, est connecté au réseau de l’Uvs, celui de l’Agence informatique de l’Etat, mais aussi au réseau Internet.

De même, il a un accès au Wifi. Sur place, un personnel compétent est disponible pour une assistance ou des conseils. Dr Mouhamadou Mansour Faye a, en outre, noté que l’étudiant le plus éloigné de l’Eno est au maximum à 30 kilomètres. « Mieux, au fur et à mesure, le maillage va se faire davantage », a-t-il ajouté.

Pour le moment, l’Université virtuelle du Sénégal compte cinq filières débouchant sur 94 métiers et fonctions. Il s’agit des mathématiques appliquées et informatique, des sciences économiques et gestion, des sciences juridiques et politiques, de la sociologie et de l’Anglais.

« Nous sommes naturellement dans le système Lmd, c’est dire que la reconnaissance des diplômes à délivrer ne se pose pas », a précisé Dr Faye.

Mbaye Ba

(Source : Le Soleil, 10 janvier 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)