twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Université Virtuelle Africaine : Gaston Berger proposera la maîtrise d’informatique de Laval

mardi 12 août 2003

A partir de la rentrée 2003-2004, le programme de la Maîtrise d’Informatique de l’Université de Laval du Canada sera offert à l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, nous annonce un communiqué de la direction du site de l’UGB.

Cette initiative entre dans le cadre de l’Université Virtuelle Africaine (UVA). A l’origine, ce programme était un projet de la banque mondiale visant l’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur africain et la réduction du gap dans ce domaine. Le projet a mené sur quatre ans des programmes courts de formation en informatique, en gestion et en journalisme pour les pays africains anglophone et francophone. Les cours sont dispensés à travers un réseau de sites africains. Ils sont reçus par satellite (en séances interactives puis enregistrées), par Internet, bibliothèque digitale et « visio-conférence’ sous la supervision de tuteurs sur place.

Après avoir atteint sa vitesse de croisière avec quelque trente sites principalement situés dans les universités africaines dont Dakar et Saint Louis, au Bénin, à Nouakchott, Ouagadougou, au Burundi, à Niamey, Kigali, etc., l’UVA est aujourd’hui transformée en Association internationale avec l’appui des bailleurs de fonds habituels du Nord, y compris la Banque mondiale.

Les programmes diplômants arrivent enfin sur les sites francophones longtemps à la traîne derrière les sites anglophones. En effet, le Master de l’Informatique a commencé depuis janvier 2002, offert par le Royal of Melbourne Institute of Technologie (RMIT). Les sites francophones ont particulièrement bénéficiés de l’appui accordé à l’UVA par l’Association des Universités et Collèges Canadiens, ainsi que la Banque mondiale. Ils ont ainsi obtenu le programme de maîtrise d’Informatique avec l’Université de Laval comme fournisseur du contenu pédagogique. Il est absolument nécessaire d’avoir des sites aptes à recevoir les programmes, tant au point de vue de leurs capacités techniques, de leur potentialité en ressources humaines et de leur engagement à la réalisation des objectifs de l’UVA.

Cinq sites ont été sélectionnés pour le lancement du programme en janvier 2004, il s’agit de l’Université Gaston Berger de Saint Louis, l’Université de Nouakchott, l’Université du Niger, l’Université du Bénin et l’Université du Burundi. Par site, seront recrutés 12 à 25 bacheliers selon les critères de l’Université de Laval qui sont avant tout des critères d’excellence. Le candidat doit avoir une mention « Assez bien » au moins ou une moyenne de 10/20 pour le bloc de matières scientifiques (avec 12 en mathématiques, à défaut, il est demandé des Unités de valeurs de mathématiques complémentaires dans l’université du site.

Les études coûteront quelque 600 000 francs l’année et les étudiants devraient, à ce titre, bénéficier de bourses étrangères afin d’être en conformité avec la formation privée des universités canadiennes, annonce un communiqué émis par l’UVA en son site de l’UGB.

« Ce programme va permettre à nombre de Sénégalais et d’Africains d’inscrire leurs enfants dans les grandes universités du Nord sans pour autant effectuer un déplacement dans ces pays… » Le Professeur Gane Samb Lô est le directeur du site de l’UGB, il a comme coordinatrice exécutive Melle Magatte Mbengue.

Ils annoncent, par ailleurs, les futures extensions du programme de l’UVA qui s’intéressera sous peu à la gestion et la formation d’infirmières d’Etat. Dans le même créneau, on retrouvera l’Université du Futur Africain chère au président Abdoulaye Wade, elle sera chargée des formations doctorales.

Le site de l’UGB a été remarqué pour son « engagement total dans les programmes de l’UVA. En particulier, il a offert tous les programmes francophones et il est à jour au plan financier. C’est ainsi que l’UGB est choisie comme Université Partenaire Africaine Principale (UPAP) pour le programme de l’Université de Laval. Elle aura ainsi une stature régionale.

Il faut noter que tous les sites ont reçu dans le passé du matériel de l’UVA, particulièrement des micro-ordinateurs. Ils seront incessamment dotés de ressources techniques plus performantes (groupes électrogènes, micro-ordinateurs plus puissants, antennes VSAT qui feront de ces centres à la fois des émetteurs et récepteurs.

Synthèse de J. PIRES

(Source : Le Soleil 12 aout 2003)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)