twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Une amende de 2 milliards de FCFA de dommages et intérêts réclamés à un internaute français pourfendeur de la ’’destination Casamance’’

mercredi 19 novembre 2003

Le Président du tribunal régional de Ziguinchor, Omar Dièye a renvoyé au 16 décembre prochain le délibéré de l’affaire opposant les gérants de réceptifs hôteliers, Solange Morin et Jean Pascal Ehemba et le maire de la ville, Robert Sagna à Christian Costeaux, créateur d’un site internet jugé ’’défavorable’’ à l’image touristique de la région.

Dans son site ’’Senegalaisement.com’’, M. Christian Costeaux n’épargne personne dans la région, qualifiant certains sites hôteliers de ’’lieux de débauche dotés de cuisine malsaine’’, traitant de tous les noms le Maire de Ziguinchor, M. Robert Sagna et les hommes de loi de ’’corrompus’’ et les militaires d’hommes qui ’’massacrent tout sur leur passage’’.

Après avoir écouté les plaidoiries des conseils et le réquisitoire du Procureur Youssoupha Diop qui a soutenu que la gravité des faits n’est plus à démontrer, le ’’pool’’ d’avocats qui défendait à l’audience correctionnelle du mardi à Ziguinchor les intérêts des gérants de réceptifs hôteliers et du maire ont réclamé la délivrance de mandat d’arrêt international et une somme globale de 2 milliards à titre de dommages et intérêts contre M. Christian Costeaux.

Mes El Hadj Diouf, Hélène Cissé et Boubacar Badji ont jugé le préjudice moral subi par leurs clients respectifs incommensurable à travers les allégations mensongères servies par Christian Costeaux dans son site dénommé ’’Senegalaisement.com’’ ont également réclamé de fixer la contrainte par corps.

Maître Hélène Cissé a proposé, par ailleurs, d’ordonner le retrait du site des propos diffamatoires sur minute et avant enregistrement sous astreint de 15 millions francs par jour de retard.

Le dossier est complexe avec des origines floues, diaboliques servies par un Costeaux déroutant, imprévisible et versatile a souligné Maître El Hadj Diouf, relevant que cet homme à la ferme intention de détruire, une logique implacable de mettre à genoux des structures hôtelières.

’’Il sème l’amalgame, ameute les internautes, abreuve d’injures d’honnêtes travailleurs et ne laisse aucune institution sénégalaise - police, armée, cabrousse infréquentable’’, a expliqué l’avocat.

Pascal Ehimba, un honnête citoyen qui s’est battu à la sueur de son front pour construire son hôtel dans une modestie exemplaire, fait face à un sabotage à grande échelle depuis Juin 2002 dans une adresse e-mail, a expliqué Maître Hélène Cissé réclamant un jugement exemplaire et la rétention de Christian Costeaux dans les liens de la prévention avec des circonstances aggravantes.

’’Nous sommes frustrés de juger quelqu’un qui est absent pour mieux appréhender sa démarche intellectuelle pour détruire notre région et notre pays’’, a indiqué le conseil de Robert Sagna, maître Boubacar Badji, ajoutant que Christian Costeaux est sans doute un colon arrivé en retard et ’’sans aucun égard pour nos valeurs car nous présentant comme des demeurés’’.

(Source : APS 18 novembre 2003)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)