twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un projet de 17 milliards de francs CFA pour la modernisation des centres d’Etat civil

lundi 8 juillet 2019

Le gouvernement va lancer prochainement un projet de modernisation des centres secondaires d’état civil des communes, financé à hauteur de 17 milliards de francs CFA par l’Union européenne, a annoncé, lundi, à Fatick, le ministre des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire, Oumar Guèye.

Ce projet "va moderniser et numériser l’état civil", a dit le ministre lors d’un comité régional de développement (CRD) spécial d’évaluation de la phase une de l’Acte III de la décentralisation dans la région de Fatick.

"Il s’agira, avec cette modernisation, de faire en sorte qu’un citoyen résidant à Fatick et originaire du Fouta puisse avoir à Fatick même son extrait de naissance, son casier judiciaire ou encore sa pièce d’identité", a-t-il expliqué.

"Il s’agira de faire en sorte que tous les centres secondaires d’état civil des communes soient interconnectés et informatisés grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication", a ajouté Oumar Guèye.

Selon lui, les équipes de son département travaillent actuellement sur les voies et moyens de mettre en œuvre ce projet, avec l’appui de l’Union européenne.

La solution aux problèmes de l’état civil, "passe par une dématérialisation des services grâce aux NTIC", a fait valoir le ministre des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire.

"Un pays, a-t-il dit, ne peut pas se développer, faire de bonnes prévisions sans la maîtrise de son état civil et de sa démographie".

Le ministre a par ailleurs invité les maires de la région de Fatick à augmenter le nombre de centres d’état civil secondaire dans leurs communes, actuellement de 40 centres.

"C’est peu, il faut augmenter les centres secondaires dans les communes pour assurer le service de proximité. Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner", a-t-il souligné.

Plusieurs autorités administratives et locales de la région ont pris part à ce CRD spécial tenu dans la grande salle du conseil départemental de Fatick.

(Source : APS, 8 juillet 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)