twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un officiel préconise ’’une sécurisation absolue’’ des systèmes d’information

mercredi 6 novembre 2013

La sécurité des systèmes d’information est devenue ’’un enjeu de souveraineté nationale’’ en raison notamment de l’explosion mondiale d’internet qui a considérablement modifié la donne, nécessitant ’’une sécurisation absolue de l’information’’, a déclaré le conseiller en TIC du président de la République, Abdoul Aziz Mbaye

‘’La prise en charge de la question de la sécurité des systèmes d’information contribue grandement à l’amélioration de l’environnement des affaires dans notre pays’’, a dit M. Mbaye, mercredi à Dakar, à l’occasion du premier salon sur la sécurité des systèmes d’information.

Ce premier salon, a-t-il souligné, participe à la création des conditions favorables à l’instauration d’une société de l’information de confiance au Sénégal, propice à l’attrait des investissements de type nouveau notamment liés au ‘’Cloud computing’’.

Cela veut, selon lui, que ’’les préoccupations de souveraineté nationale et de performance économique font de la sécurité des systèmes d’information un véritable défi à la fois technique et économique’’.

’’Ainsi, la question de sécurité impose la coordination entre les acteurs publics et privés et la nécessité pour l’Etat d’une adaptation nouvelle et urgente dans la logique de l’Etat souverain’’, a martelé Abdou Aziz Mbaye.

‘’Les systèmes d’information font désormais partie intégrante du fonctionnement des administrations publiques de l’activité des entreprises et du mode de vie des citoyens. Les services qu’ils assurent nous sont tout aussi indispensables que l’approvisionnement en eau et électricité’’, a t- il fait remarquer.

Il a rappelé que la ‘’communication occupe une place de choix dans nos sociétés contemporaines à la recherche d’une productivité sans cesse croissante, nécessitant la maitrise de l’information économique, sociale et culturelle’’.

Toutefois, M. Mbaye a relevé que ’’les menaces et les risques sont réels et désastreux’’, avant d’ajouter : ‘’Les menaces et les risques qui pèsent sur les systèmes d’information sont dématérialisés et donc moins visibles’’.

’’L’environnement lié aux technologies de l’information et de la communication est la cible de nombreuses menaces. L’ouverture des réseaux et leur complexité croissante, ont accentué la vulnérabilité des systèmes d’information’’, a dit le conseiller du président Macky Sall, affirmant que l’information ’’fait l’objet aujourd’hui de multiples convoitises’’.

’’Nuire au bon fonctionnement d’un réseau, d’un groupe organisé, attaquer le réseau d’un Etat ou d’une entreprise afin de soutirer des informations sensibles ou confidentielles, intercepter des données personnelles en vue d’en tirer de l’argent par le chantage ou l’escroquerie, sont des pratiques récurrentes’’, a-t-il fait observer.

(Source : APS, 6 novembre 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)