twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un nouveau scandale derrière la licence de Sudatel : 16 milliards perdus entre Karim Wade et Thierno Ousmane Sy depuis plus d’un an

mardi 30 mars 2010

Après plus d’un an d’exploitation de sa licence, la société soudanaise est l’objet de bien des questions. 

Il y a d’abord, comme révélé par l’hebdomadaire La Gazette, qu’on a voulu cacher aux Sénégalais 16 milliards de francs Cfa, issus de l’achat de sa licence. La rondelette somme a disparu entre le fils du président, Karim, et le conseiller en Ntic de son père.

Un nouveau scandale derrière la licence de Sudatel :16 milliards perdus entre Karim Wade et Thierno Ousmane Sy depuis plus d’un an Les autorités avaient déclaré avoir vendu la licence à 80 milliards, or qu’elle a coûté 96 milliards de francs Cfa. Pourtant c’est le fils du président Wade, Karim, qui avait négocié la vente du sésame au soudanais ; ceci, en relation avec son ami Thierno Ousmane Sy, conseiller en Ntic du président de la République Wade.

Sont-ils les auteurs de la tentative de détournement des 16 milliards de francs Cfa déboursés par Sudatel ?

En tout cas, leur transaction soulève beaucoup de questions. Parmi celles-ci, que sont devenus les 80 milliards de francs Cfa déclarés, que le Trésor publique ne parvient pas à localiser, près de deux ans après leur décaissement ? De même il est à se demander si les négociateurs de la vente de la licence de Sudatel n’ont pas encaissé au-delà même des 96 milliards de francs Cfa ; ceci, au regard des avantages accordés à l’entreprise soudanaise, On lui a fait bénéficier de 150 milliards de nos francs d’exonérations et de défiscalisations ; soit près du double du montant déclaré de sa licence. Il s’y ajoute qu’elle est soustraite au Code des télécommunications et n’est pas régie par l’Agence de régulation des télécommunications et postes (Artp).

En somme, Sudatel a comme reçu, en avantages, le double du montant avec lequel elle a acheté sa licence. Ce qui suppose bien des connexions. Sudatel a-t-elle des partenaires hauts placés dans l’appareil d’État ? Si oui, s’agit-il de Karim et de Thierno Ousmane Sy, les deux protégés du président, qui avaient réclamé, en vain à Millicom 100 milliards, pour que sa filiale de téléphonie, Sentel, 
continue d’exploiter sa licence au Sénégal ? Ils doivent s’expliquer. Les Sénégalais doivent savoir. Il est vrai que ce n’est pas le président qui va les interpeller. Wade est trop faible devant son fils.

(Source : Xibar, 30 mars 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)