twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un jeune étudiant sénégalais met en place une plateforme d’intégration pour les universités et écoles privées sénégalaises

mardi 22 juillet 2014

L’avancée des technologies de l’information et de la communication a atteint un niveau très élevé, surtout dans le domaine de l’éducation. Aujourd’hui, grâce à cette technologie, on peut apprendre, discuter partager, à distance sans pour autant se déplacer. Cette révolution technologique a aussi inspiré un jeune Sénégalais à travailler depuis longtemps dans ce domaine pour faciliter l’intégration dans les écoles et universités. Il s’agit de Abdou Khadre Mbacké , étudiant en informatique à l’ISM Dakar.

Ce natif de Diourbel, ville située à l’Est de Dakar a mis en place un système informatique plus connu sous le nom d’e-intégration « ancêtre de ism intégration ».

Le système a pour initiative de faciliter l’intégration des nouveaux étudiants qui a longtemps été un sujet de discussion au sein des écoles et universités sénégalaises.

C’est « une optique efficace s’agissant de rompre avec les vielles habitudes de pensées et d’agir. », explique Abdou Khadre. Conscient des besoins liés à l’usage des Technologies de l’Information dans beaucoup de secteurs, cette plateforme entend donner une réponse à la problématique d’une bonne intégration les uns les autres.

Désormais, c’est l’étudiant qui va directement choisir son parrain ou sa marraine en se basant sur des spécialités [1]. La plateforme est privée et prend en compte l’ensemble des filières présentes dans les écoles et universités sénégalaises, les étudiants pourront l’utiliser de manière convenable, ainsi ils peuvent être fiers d’avoir cette dernière au niveau de leur école.

En outre, à part la gestion du système de parrainage d’étudiants, e-intégration permet aux étudiants de sauvegarder, gratuitement, leurs fichiers et leurs contacts, de ce fait, ils pourront les consulter et les télécharger à n’importe quel moment et à n’importe quel lieu, pourvu qu’ils aient une connexion internet. En sus, ils pourront rejoindre les clubs sans se déplacer, créer des événements comme sur Facebook, discuter et chatter en ligne en même temps dans un salon groupé, se divertir avec des jeux de réflexion, publier des plannings, lire des articles sur les grands leaders d’entreprise et leur développement personnes.

Selon lui, la plateforme sera disponible dès la prochaine année scolaire pour toutes les universités et écoles sénégalaises.

Abdou Kadre est un étudiant en informatique qui a une tête bien faite. Après un brillant passage au Lycée d’Enseignement Général de Diourbel communément appelée LEGD où il décrochera le bac, avec la mention « Assez bien », il quittera les siens pour entamer son cursus universitaire à l’Institut Supérieur de Management de Dakar.

Il y publiera respectivement ses deux ouvrages, un recueil poétique Méditations quotidiennes et un essai de développement intitulé Et si Diourbel refusait le développement ?

Depuis juin 2014, le jeune informaticien est titulaire d’une licence en informatique appliquée à la gestion des entreprises avec une mention « très bien » en soutenance. Il ambitionne de devenir un Docteur en informatique et un intègre homme d’Etat.

(Source : Social Net Link, 21 juillet 2014)

[1] Spécialités : Les matières où l’étudiant se sent plus à l’aise

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)