twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un fonds turc pour équiper les médias africains

jeudi 8 novembre 2012

L’Initiative des médias d’Afrique (AMI) a obtenu un fonds d’appui de 10 millions de dollars, à travers la signature d’une convention de partenariat avec la Direction générale de la presse et de l’information (DGPI) de la Turquie.

Cette convention a été signée jeudi, à Dakar, par le président de AMI, Amadou Mahtar Bâ, et le vice-Premier ministre Turc, Arinc Bulent, en présence du Premier ministre sénégalais, Abdoul Mbaye, lors de l’ouverture du 5ème Forum des leaders des Médias d’Afrique.

La signature de ce protocole d’accord devrait permettre au gouvernement turc de pourvoir les médias africains en équipements, a expliqué le PDG de AMI, M. Bâ, interrogé par l’APS, en marge de la signature.

Les conditions d’éligibilité seront définis par AMI, une organisation panafricaine basée à Nairobi (Kenya) et à laquelle prennent part l’ensemble des entreprises de presse africaine, a-t-il ajouté, relevant que ces initiatives doivent être appuyées et multipliées.

La Turquie, invitée d’honneur du Forum, a ainsi annoncé avoir mis à la disposition de la presse africaine un fonds d’équipement des médias africains.

Pour Madiambal Diagne, président du Collectif des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (CDEPS), "c’est une très belle opportunité qui se présente pour les médias africains pour renforcer leurs équipements et leur capacité opérationnelle".

"C’est une avancée significative qu’’il faut encourager, nous avons senti la disponibilité de la Banque africaine de développement à venir davantage en aide aux médias africains. Il y a aussi les partenaires traditionnels, comme la Fondation Bill et Melinda Gates, qui sont aux côtés des médias africains", a-t-il ajouté.

"On ne peut pas encore savoir dans quelles conditions ce fonds sera octroyé, mais déjà, c’est un premier jalon qui est posé, parce que, de plus en plus, les leaders politiques s’intéressent à l’activité des médias’’, a dit Madiambal Diagne.

Pour preuve, selon le président du CDEPS, le chef de l’Etat, Macky Sall, a accepté de venir vendredi à ce Forum, pour présider une séance, au cours de laquelle, il va échanger avec les quelque 400 participants sur les questions de citoyenneté, de démocratie et de gouvernance.

En effet, selon le président du CDEPS, les entreprises de presse multiplient d’ardeur et d’ingéniosité pour essayer de trouver des ressources additionnels à leur fonctionnement.

‘’Le financement reste un problème récurrent pour les médias africains, parce que, pour un porteur de projets dans le domaine des médias, il très difficile de trouver une structure financière qui vous accompagne’’, a déclaré M. Diagne.

Il a ainsi expliqué que les banques rechignent à financer les médias ou demandent des garanties ou des conditionnalités que les médias ne peuvent satisfaire. ‘’Si l’activité économique n’est pas aussi prospère, les taux d’intérêt appliqués dans le financement des médias sont prohibitifs. Cela constitue un handicap pour le développement des médias’’, a-t-il ajouté.

C’est pourquoi, les responsables des entreprises de presse ont préconisé certaines initiatives, dont la mise en place d’un fonds d’appui aux médias. Une étude avait été faite et proposée au gouvernement sénégalais, mais ‘’malheureusement sa mise en œuvre tarde à être effective’’.

Le CDEPS espère ainsi que le gouvernement prendra conscience des enjeux du secteur, afin que cela l’amène à favoriser le processus d’adoption et de création du fonds d’appui aux médias.

Le 5ème Forum de AMI porte sur le thème : ‘’Renforcer les médias et la Gouvernance à travers la participation citoyenne et l’innovation’’.

(Source : APS, 8 novembre 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)