twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un chiffre d’affaires de 738 milliards de F CFA en 2013 pour la Sonatel

lundi 3 mars 2014

Sonatel a enregistré un chiffre d’affaires de 738 milliards de F CFA (1,12 milliard d’euros) en 2013, soit une hausse de 11,4% en un an. L’opérateur télécoms historique du Sénégal a également enregistré une augmentation de 11,1% de son résultat net à 190 milliards de F CFA (290 millions d’euros).

Bonne année 2013 pour la Sonatel. L’opérateur télécoms sénégalais a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 738 milliards de F CFA durant l’année écoulée contre 663 milliards en 2012, soit une progression de 11,4% en un an. Le groupe télécoms, qui est également présent au Mali, en Guinée et en Guinée Bissau, a réalisé un résultat net de 190 milliards de F CFA en 2013, soit une hausse de 11,1% par rapport à 2012.

« Cette évolution du chiffre d’affaires de l’opérateur historique sénégalais est en grande partie portée par son activité dans les ‘deux Guinées’ (Conakry et Bissau) qui contribuent à hauteur de 67% dans l’évolution positive du chiffre d’affaires du groupe télécoms », explique Youssouf Carius, économique en chef de l’agence de notation Bloomfield Investment, basée à Abidjan.

Si la Sonatel réalise toujours une grande partie de ses résultats au Sénégal (58% du chiffre d’affaires et 52% de ses bénéfices), la société y a perdu 5 points de parts de marché en un an, souligne l’analyste financier, contre huit points gagnés en Guinée Bissau et treize en Guinée.

Investissements

La bonne performance de l’opérateur dans ses filiales ouest-africaines montre aussi, soutient David Jean Faye, analyste financier à CGF Bourse, « que les investissements consentis par Sonatel commencent à porter leurs fruits ». En 2013, l’opérateur a investi 51 milliards de F CFA au Sénégal contre 65 milliards de F CFA dans ses filiales. Sur l’année écoulée, ces dernières ont contribué à hauteur de 71% à la croissance du chiffre d’affaires du groupe et ont généré 48% du résultat net, indique Sonatel dans un document de présentation.

Pour l’année 2014, le groupe entend « continuer à maintenir des positions fortes dans tous ses pays de présence » et renforcer « le niveau de ses investissements ». Principales ombres au tableau : les risques de surtaxe au Mali et la « multiplication des offres destructrices de valeur » de la part de ses concurrents.

avec Jeune Afrique

(Source : Rewmi, 3 mars 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)