twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un chèque de 89 milliards de FCA pour l’Etat : Sudatel à la rescousse du Trésor

mardi 13 novembre 2007

La société soudanaise de téléphonie , attributaire de la troisième licence globale de téléphonie du Sénégal surprend son monde. Alors qu’on commençait à douter de ses capacités financières Sudatel casse sa tirelire et renfloue les caisses de l’État du Sénégal confrontés à de réels problèmes de trésorerie. De sources autorisées, Sudatel a signé un chèque de 89 milliards de FCFA à l’État du Sénégal. Chèque qui sera remis jeudi prochain au Ministre des Finances, Abdoulaye Diop, en présence de Sophie Gladima Siby, Ministre des Postes et des Télécommunications.

L’adjudicataire de la troisième licence de télécommunications surprend son monde. Alors qu’on commençait à douter de ses capacités financières voilà que Sudatel renfloue à fond les caisses de l’Etat. De nos sources très sures, l’opérateur de téléphonie a signé un chèque de 89 milliards de FCFA pour l’État du Sénégal. On est pourtant loin des 100 milliards, annoncés par le Chef de l’Etat, sans doute à cause des fluctuations du dollars (un dollar = 445 FCFA). Ce chèque sera d’ailleurs officiellement remis au gouvernement après-demain en présence du Ministre de l’économie et des Finances, Abdoulaye Diop et de celui des Télécommunications, Sophie Gladima Siby. Cette sacrée manne financière vas sans aucun doute renflouer les caisses de l’Etat qui traverse de réels problèmes de trésorerie. En tout cas Sudatel a bien surpris son monde. Dans un premier temps en effet, il était retenu que le troisième opérateur de téléphonie verse la moitié des 200 millions de dollars une fois la convention avec l’Etat signée, avant de payer le reliquat au moment de son installation.

Finalement, Sudatel a choisi de payer d’une seule traite la somme qu’elle avait proposée lors du dépouillement des appels d’offres. Sur un autre plan, l’opérateur de téléphonie est dans d’intenses négociations avec Washington qui l’a placé sur la liste noire des soutiens au terrorisme international. Des sources informées croient savoir d’ailleurs, que son nom devrait être prochainement rayé de cette liste sur laquelle l’opérateur de téléphonie est accusé de soutenir certaines forces rebelles du Darfour.

Outre le Sénégal, la société soudanaise a été aussi désignée attributaire provisoire de la troisième licence GSM en Mauritanie. Quatre lots étaient en jeu dans le cadre d’un appel à la concurrence lancé en avril dernier par l’Autorité de régulation pour la fourniture de plusieurs services de télécommunications.

Cheikh Mbacké Guissé

(Source : L’As, 13 novembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)