twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

UEMOA : plus de 17.000 milliards FCFA de transactions en 2017

vendredi 22 juin 2018

Près de 1,3 milliards de transactions ont été réalisées en 2017 dans la zone UEMOA pour un montant évalué à 17.420 milliards de F CFA, soit une progression établie respectivement à 75% et 51% entre 2016 et 2017, a annoncé, jeudi à Dakar, le secrétaire général de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), Abdoulaye Seck.

« Chaque jour, 3,6 millions de transactions sont enregistrées en moyenne, pour un montant de 48,4 milliards de F CFA », a soutenu M. Seck.

Présidant la cérémonie d’ouverture de la sixième édition du salon monétique régionale organisé par le GIM UEMOA, M. Seck a souligné que le secteur de la microfinance et les prestataires de services financiers via la téléphonie mobile ont été les canaux les plus utilisés au cours des deux décennies.

Il a par ailleurs informé que sur les quelques 125 établissements financiers et 600 institutions de microfinance présents dans la zone UEMOA, 38 proposent des services financiers via la téléphonie mobile. Cela a permis de porter à 55,2 millions les comptes de monnaie électronique ouverts à la fin décembre 2017, soit une progression de 51,4% par rapport à 2016.

Malgré ces progrès notés, beaucoup d’efforts restent, cependant, à faire pour stimuler le développement de l’inclusion financière dans cette zone où seulement un peu « plus de 33% des adultes possèdent un compte de monnaie électronique ».

Pour relever ces défis, l’institution financière sous-régionale a mis en place la stratégie régionale d’inclusion financière dans l’UEMOA. Celle-ci vise à « améliorer, de manière permanente, l’accès et l’utilisation, par les populations de l’UEMOA, d’une gamme diversifiée de produits et services financiers adaptés et à coûts abordables à 75% de la population adulte de l’UEMOA », a encore dit Abdoulaye Seck.

Refermant son discours, il a exhorté tous les acteurs du secteur financier concerné à s’impliquer pleinement dans ce projet pour faire du GIM-UEMOA « une infrastructure de paiement électronique régionale de référence. »

Pour sa part, Blaise Ahouantchede, directeur général du GIM-UEMOA a souligné que depuis la mise en place de la plateforme monétique, la zone n’a pas enregistré de fraudes. Cela est dû en effet à la mise en place de « dispositifs de sécurité les plus évolués au monde » et la possibilité de traquer les éventuels auteurs de tels actes.

Enfin, il a tenu à rassurer les consommateurs en informant que le GIM a pris la mesure de la digitalisation et s’est doté d’un cadre de conformité et de sécurisation qui garantit la qualité des services.

(Source : APA, 22 juin 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)