twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

UCAD : Bientôt un centre de formation à distance

samedi 20 janvier 2007

L’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) va abriter une unité d’enseignement à distance dont le coût d’investissement est estimé à 175.000 dollars (environ 87,5 millions de FCfa). Ce centre de formation à distance est financé par la Banque africaine de développement (Bad) et sera fonctionnel au courant de l’année académique 2006-2007.

Bénéficiaire déjà de plusieurs infrastructures modernes, l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar va se doter d’un centre d’enseignement à distance. Le directeur de la réforme de l’Ucad, Abdou Karim Ndoye, l’a annoncé, jeudi dernier, lors d’un point de presse sur le sujet, organisé dans les locaux de l’Ucad 2.

D’un coût global de 175.000 dollars (environ 87,5 millions de FCfa), ce centre d’enseignement à distance sera fonctionnel au courant de l’année universitaire 2006-2007, car le local est disponible et le matériel d’installation déjà en place, à en croire les responsables du projet à l’université. Il s’agit du matériel informatique qui supporte l’enseignement à distance et la livraison des cours. Le centre est financé par la Banque africaine du développement (Bad) dans son projet de formation des enseignants dont l’Université virtuelle africaine (Uva) est chargée de l’exécution.

Selon Nicolas Rippon, responsable du renforcement des capacités à l’Uva, le centre d’enseignement à distance a pour but de renforcer la capacité des institutions partenaires de sa structure. « Son programme est conçu pour offrir une formation complète aux participants en les inscrivant dans les programmes académiques à la pointe de la recherche d’Apprentissage libre et l’enseignement à distance (Aled) », poursuit-il.

Au terme du programme ou de la formation, les étudiants bénéficiaires recevront un diplôme ou un certificat international reconnu dans le domaine du développement et de l’enseignement à distance. De plus, déclare-t-il, les stagiaires volontaires ont la possibilité de continuer leurs études jusqu’au Doctorat.

Pour le moment, révèle M. Rippon, quatre-vingt-deux étudiants se sont déjà inscrits dans les programmes de l’Université virtuelle coordonnés par la Faculté des sciences économiques et de gestion de Dakar (Faseg).

Ce centre constitue une innovation, car il permet aux étudiants du pays bénéficiaire de recevoir la formation en même temps que les étudiants des pays du Nord, avec les mêmes modules. Dans ce sens, un programme de formation des enseignants a été mis en place. Il s’agit, selon Bakary Diallo, de renforcer la capacité des enseignants à utiliser les Technologies de l’information et de la communication dans les activités d’enseignement et d’apprentissage en matières scientifiques. Cela permet en outre de développer et promouvoir les partenariats avec d’autres méthodes de formation, etc.

Le programme de renforcement des capacités intègre une formation des participants par une série de trois ateliers en anglais et en français. Le directeur du bureau régional de l’Université virtuelle africaine, Sidiki Traoré, rappelle que sa structure est une institution éducative oeuvrant dans le domaine de la formation ouverte à distance. Elle est créée en 1997 par la Banque mondiale. L’Uva possède un bureau régional à Dakar et couvre les pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Eugène Kaly

(Source : Le Soelil, 20 janvier 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)