twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Twitter Lite lancé à l’assaut des pays émergents

vendredi 7 avril 2017

Twitter a l’Afrique en ligne de mire. Le géant américain a annoncé, jeudi 6 avril, le lancement de Twitter Lite. Il s’agit d’un nouveau service, plus léger en données et adapté aux connexions internet lentes. L’objectif affiché de Twitter est de s’implanter un peu plus dans les pays émergents, notamment dans ceux du continent africain.

Avec Twitter Lite, le géant américain veut concurrencer Facebook en Afrique. Les créateurs du réseau social en sont convaincus et se sont donné les moyens d’y parvenir. Cette nouvelle application occupera moins d’1 Mo dans la mémoire du mobile. Et surtout, elle est optimisée pour limiter l’utilisation des données. Une perspective intéressante pour les utilisateurs de forfaits internet qui facturent les données téléchargées. Le nouveau service c’est aussi du temps gagné : il est 30 % plus rapide au lancement qu’une navigation sur le Twitter ordinaire.

Twitter et l’Afrique, « je t’aime, moi non plus »

Et si la firme à l’oiseau bleu s’emploie à faire des yeux doux à l’Afrique, c’est qu’il y a une véritable demande sur le continent. Les Africains tweetent énormément. L’agence de communication britannique Portland s’est intéressée de près à ce phénomène. Le résultat de cette étude est répertorié sur le site How Africa Tweets : 1,6 milliard de tweets géolocalisés en 2015 provenaient du continent africain. C’est 34 fois plus que les statistiques de 2012. Twitter réalise donc un bond considérable en Afrique mais reste toujours derrière son grand concurrent. 146 millions d’utilisateurs Facebook interagissent tous les jours en Afrique.

Plus d’Africains connectés pour moins de sécurité ?

Le bras de fer entre Twitter et Facebook est donc l’une des raisons de la création de Twitter Lite. S’il faut se réjouir d’une meilleure représentativité des Africains sur le réseau social, Julie Owono de l’ONG Internet sans frontières, tient à rester prudente :

« Il ne faut pas que ce soit simplement une opération marketing qui ne profitera qu’à Twitter. Il faut également que cela profite aux utilisateurs mais pas au détriment de leur droit à la vie privée, de leurs données personnelles, de la liberté d’expression, évidemment. »

Il n’est pas rare que Twitter connaisse des failles de sécurité. Le 15 mars dernier, plusieurs centaines de comptes avaient été piratés. Des comptes de personnalités politiques, de sportifs, de grands médias ou d’ONG, transformées notamment en places d’apologie au nazisme pendant plusieurs heures. Un Twitter Lite sera-t-il plus fiable ? Rien ne permet d’en être sûr.

Fabrice Wuimo

(Source : RFI, 7 avril 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)