twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tunisie Numérique 2020 : l’Etat songe à confier la réalisation de l’infrastructure numérique à une société tierce

jeudi 18 août 2016

Le gouvernement tunisien songe à confier la construction de l’infrastructure numérique, élément incontournable dans la réalisation du projet Tunisie Numérique 2020, à une société tierce. A travers cette solution, l’Etat voudrait éviter, aux opérateurs télécoms, des risques de doublons et des dépenses financières inutiles dans les chantiers qu’ils pourraient être tentés d’engager.

L’idée d’une société tierce focalisée sur la construction de l’infrastructure et de l’équipement numérique, le gouvernement l’a évoquée pendant le conseil ministériel restreint (CMR) présidé, le 16 août 2016, par le chef du gouvernement, Habib Essid. Durant le passage en revue du projet Tunisie Numérique 2020, la modernisation de l’infrastructure des télécommunications a été l’un des points sur lesquels le Premier ministre a lourdement insisté pour un franc succès du virage technologique que veut opérer la Tunisie pour son développement socio-économique.

Un meilleur accès des populations à Internet est l’un des principaux piliers de Tunisie Numérique 2020, le projet qui promeut l’économie numérique dans le pays. C’est conscient de cette donnée que le gouvernement a aussi envisagé, lors de son conseil ministériel restreint, la possibilité d’accorder, aux trois opérateurs de télécommunications, la permission d’acquérir des fréquences du permis 4G pour le développement des services 3G. L’internet des objets, intervenant dans des domaines variés tels que l’agriculture, la santé, l’habitation, etc., et futur marché en croissance en Afrique, a aussi été abordé par les membres du gouvernement.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 18 août 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)