twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Trraace : le répertoire des radios africaines

mardi 16 novembre 2004

Radio Zibonele (Afrique du Sud), Fotouni (Cameroun), Diamono (Sénégal), L’écho des cotonniers (Burkina Faso), La Voix de l’Islam (Bénin), Chemchemi radio (Tanzanie)... vous avez perdu la fréquence de votre radio africaine préférée ? Vous la retrouverez sur Trraace (http://www.mediafrica.net/), entendez par là : « Toutes les ressources pour les radios africaines associatives, communautaires et éducatives ». Deux organismes, le Centre des Médias Communautaires Africains (Cemeca), basé à Dedougou, au Burkina Faso, et le New People Media Centre (NPMC), à Nairobi (Kenya), se sont associés pour développer cette initiative.

Le but du site : « recenser ces informations et les présenter dans un esprit indépendant et non partisan ». Lorsque cela est possible, offrir les liens qui y conduisent. Le classement thématique en radio « associatives et communautaires » n’est pas restrictif, et l’on retrouve sur Trraace aussi bien la « radio rurale locale de Ouaké », à Djougou, au Bénin, que des radios publiques nationales, la BBC ou Africa numéro 1.

Ecouter en ligne

Une centaine de radios sont ainsi répertoriées sur un site sobre, clair et efficace, destiné en priorité aux professionnels. Elles sont classées par mots clés, par pays ou par localité. Pour l’écrasante majorité des médias cités, seuls la fréquence, la ville d’émission et l’année de lancement sont disponibles. De même que les réseaux dont les radios sont membres, si l’internaute souhaite de plus amples informations. Ces réseaux, africains, mais également internationaux, sont eux mêmes listés, avec leurs coordonnées, leur mission ainsi qu’un commentaire des concepteurs du site.

Lorsque elle est disponible, Trraace incruste l’adresse mail de la radio. Dans les meilleurs cas, c’est le lien vers le site même qui vient satisfaire la curiosité des internautes. Certains proposent ainsi des photos des stations locales, en pleine brousse, qui rompent avec la monotonie du site. Un emplacement est d’ailleurs prévu pour l’exposition de telles photos, mais il n’est pas encore actif. Ultime luxe, les sites les plus ambitieux et fortunés, comme celui de la Radio télévision algérienne, offrent la possibilité d’écouter en ligne.

A l’attention des professionnels, Trraace indique également les associations de professionnels, Organisations non gouvernementales (Ong) et bailleurs de fonds qui apportent leur aide au développement des radios en Afrique. Pour être complet, l’outil de travail fournit une liste des banques de programmes - qui permettent d’échanger des productions, d’ouvrages spécifiques ainsi que l’adresse des lieux de formations sur tout le continent.

Zaïre Djaouane

(Source : Afrik.com, 16 novembre 2004)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 606 817 abonnés Internet

  • 9 340 927 abonnés 2G+3G (97,20%)
  • 135 690 clés Internet (1,40%)
  • 111 795 abonnés ADSL (1,20%)
  • 18 405 abonnés bas débit (0,20%)
    - Liaisons louées : 21 114

- Taux de pénétration des services Internet : 62,97%

(ARTP, 31 décembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290 636 abonnés
- 224 105 lignes résidentielles (77,11%)
- 66 463 lignes professionnelles (22,87%)
- 1 148 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,91%

(ARTP, 31 décembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 758 366 abonnés
- Taux de pénétration : 103,29%

(ARTP, 31 décembre 2017)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)