twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Trois questions à Habib Fall, Ditecteur de l’Automatisation du fichier : « La nouvelle carte d’identité a plusieurs avantages »

mardi 6 septembre 2005

À quoi ressemble la nouvelle carte d’identité numérisée ?

La carte nationale d’identité numérisée a le même format qu’une carte de crédit. En plus des informations d’état civil et d’ordre physique, elle contient des informations biométriques - les empreintes digitales - et la photo numérique, ainsi que des éléments de sécurité comme les billets de banques pour que les faussaires ne puissent pas la reproduire. Elle sera fabriquée entièrement à la Direction de l’automatisation des fichiers (Daf). Les capacités de production sont de l’ordre de 80.000 cartes par jour. Pour chaque citoyen, ce sera gratuit en principe jusqu’en avril 2006.

Au-delà, il lui faudra payer un forfait d’environ 1.000 FCfa. Les équipements que nous avons acquis, y compris les logiciels, coûtent environ 13,5 milliards de Fcfa entièrement financés par le budget de l’Etat.

Pourquoi une carte d’identité numérisée aujourd’hui au Sénégal ?

Le prétexte de mise en œuvre de ces cartes nationales d’identité numérisées, c’est le processus électoral. Il s’agit de produire des cartes d’électeur, mais la loi dit que pour s’inscrire sur le fichier électoral, il faut avoir une carte nationale d’identité. Nous avons donc couplé les deux opérations : inscription dans le fichier national d’identité et inscription dans le fichier électoral. Pour produire ces cartes, nous avons mis en place des commissions d’inscription au niveau de l’ensemble du territoire et à l’étranger. C’est une opération d’envergure qui mobilise beaucoup de personnes, nous allons faire travailler à peu près 2.500 personnes au niveau local.

Qu’est-ce que la nouvelle carte d’identité a de plus que celle qui existe actuellement ?

Elle a de nombreux avantages : elle est plus petite, elle peut résister à des pressions, elle peut très facilement être conservée pendant dix ans, ce qui n’est pas le cas de la carte actuelle, qui est sur du papier. La différence fondamentale, c’est que la nouvelle carte contient des informations biométriques, qui permettent de figer l’état civil. Avant, les gens avaient tendance à changer leur état civil pour une raison ou une autre. Ce ne sera plus possible, puisqu’on prend en charge dès le départ les données biométriques. C’est pour cela que la nouvelle carte va servir pour les élections, puisqu’on est assuré que, au niveau du fichier électoral, les électeurs seront uniques. Il n’y aura plus d’inscription multiple, elle va contribuer à fiabiliser pratiquement à 100 % le fichier électoral.

AFP

(DSource : Le Soleil, 6 septembre 2005)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)