twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Transmission des connaissances : Une convention pour propager les TIC dans toutes les écoles publiques du Sénégal

lundi 24 février 2014

Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, et le directeur général de la Sonatel, Alioune Ndiaye, ont paraphé, jeudi dernier, une convention de partenariat afin de favoriser l’accès des établissements publics aux Technologies de l’information et de la communication (Tic).

A travers la convention signée entre le ministère de l’Education nationale et la direction de la Sonatel, les autorités ont l’ambition de démocratiser l’accès aux Technologies de l’information et de la communication (Tic) dans un univers où l’outil informatique est devenu incontournable. Pour ce faire, la Sonatel s’engage, par la voix de son directeur général, Alioune Ndiaye, à « doter toutes les écoles du Sénégal d’un accès permanent à Internet ».

Par cette initiative, la Société nationale des télécommunications s’engage également à mettre gratuitement, à la disposition des élèves, des programmes d’éducation scolaire, en parfaite entente avec les autorités chargées de la gestion de l’éducation. Dans ce cadre, « une cinquantaine de tablettes sera mise à la disposition d’une trentaine d’écoles avec, à l’appui, un tableau numérique », annonce M. Ndiaye. De même, un programme dénommé e-Learning sera mis à profit pour faciliter l’acquisition des connaissances, particulièrement dans les disciplines scientifiques.

Le ministre Serigne Mbaye Thiam souligne que ce partenariat permettra d’instaurer « un accès équitable aux Tic devenues partie entière dans la transmission des connaissances ». En outre, il relève qu’avec cette convention, « l’enseignant devient un médiateur du savoir ». Car, l’élève pourra désormais avoir accès à des connaissances à partir de l’Internet et cela, de façon continue et permanente.

M. Thiam rappelle l’ambition du gouvernement à travailler « à la formulation globale d’une éducation numérique » dans une vision où l’excellence et la rigueur resteront intactes. Il en appelle toutefois à une utilisation judicieuse de l’outil informatique. Selon lui, il n’est pas question « de minimiser le volet influence que pourrait négativement jouer cet outil qui renferme autant d’avantages que d’inconvénients ». Sur ce, des mesures idoines seront prises, afin que l’apprenant accède exclusivement à des connaissances.

Les principaux concernés n’étaient pas en reste. Moustapha Mamadou Thiam, au nom des élèves, a manifesté sa « reconnaissance à la Sonatel » en saluant « l’équité qu’apporte l’accès à l’Internet pour tous les élèves ».

Oumar Ba

(Source : Le Soleil, 24 février 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)