twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Transformation numérique accélérée : Le Mastercard Economics Institute trouve essentielle la poursuite de la numérisation dans la zone Moyen Orient Afrique

vendredi 15 janvier 2021

Dans le cadre de la transformation numérique accélérée, le Mastercard Economics Institute note que la poursuite de la numérisation dans la zone Moyen Orient Afrique (MEA) est essentielle pour faire progresser l’inclusion financière. Dans son nouveau rapport dénommé Economy 2021, l’institut souligne que la création d’entreprises physiques devrait encore baisser en 2021 au profit de la création d’entreprises en ligne et de l’adoption d’initiatives qui relient les données de vente d’un commerçant à l’accès au capital.

La poursuite de la numérisation dans la zone Moyen Orient Afrique (MEA) est essentielle pour faire progresser l’inclusion financière.Cette assertion ressort du nouveau rapport de Mastercard Economics Institute intitulé Economy 2021. En effet, l’institut relève que cela est particulièrement pertinent dans des régions comme l’Afrique de l’Est, où les recherches du Fmiont révélé que même là où l’inclusion financière par le biais des services bancaires traditionnels était en déclin, un accès élargi aux outils et services numériques augmentait l’inclusion financière. A l’en croire, cette tendance devrait se poursuivre en 2021, en particulier dans les économies les plus avancées sur le plan numérique comme le Ghana, le Kenya et l’Ouganda.

Selon Economy 2021, la nécessité d’amener la population dans l’économie numérique d’abord grâce à des solutions bancaires en ligne est primordiale pour assurer la croissance des générations à venir. A cet effet, le document soutient que la disruption de la Fintech dans les services bancaires en ligne devrait en être un facteur clé, en particulier dans les économies d’Afrique de l’Est. Et d’ajouter : « La création d’entreprises physiques devrait encore baisser en 2021 au profit de la création d’entreprises en ligne et de l’adoption d’initiatives qui relient les données de vente d’un commerçant à l’accès au capital. »

Un autre aspect de la promotion de l’inclusion financière mis en évidence par Economy 2021 consiste à tirer parti des technologies de pointe pour connecter les consommateurs aux petites entreprises et aux micro-commerçants. Le rapport renseigne qu’à mesure que l’innovation numérique s’améliore et que l’accès à Internet augmente, les solutions de paiement numérique telles que le sans contact, les numéros de carte virtuelle et les codes de réponse rapide offrent plus de possibilités que jamais.

Par ailleurs, le document rapporte enfin que Mastercard a travaillé pour combler le fossé de l’inclusion financière grâce à un large éventail d’efforts, y compris des partenariats avec des opérateurs de réseaux mobiles, des travaux en cours sur des solutions de décaissement des fonds publics, la numérisation des salaires des travailleurs du secteur privé, des solutions pour les travailleurs à la demande, l’intensification des efforts avec les opérateurs de télécommunications via leur plateformes et leurs portefeuilles numériques.

Bassirou Mbaye

(Source : Le Journal de l’Economie sénégalaise, 15 janvier 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)