twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Transfert d’argent : Suspicions autour du système de Western Union

lundi 29 mars 2010

De l’argent envoyé à travers le système Western Union est retiré par des tierces personnes qui connaissent le mot de passe et même le code secret. Qui peut être derrière cette vaste escroquerie ? Est-ce ledit système de transfert, la Cbao ou des bandits du cyber criminalité ? Les clients peuvent-ils aujourd’hui retirer leur argent en toute quiétude ? Ce sont autant de questions qui taraudent certains compatriotes.

Depuis un certain temps, le bruit court dans la capitale sénégalaise. Le système de Western Union a subi une défaillance totale. En effet, des centaines de personnes se plaignent d’avoir perdu le mandat envoyé par leurs proches de l’extérieur. Selon les plaignants, une fois que l’argent est envoyé et que le code secret remis dans la plus grande intimité aux destinataires, le mandant est retiré par une tierce personne (disposant du code secret et du mot de passe de l’envoi) plutôt que celle à qui il est destiné. Tous les faux retraits se sont faits à la Cbao. Les plaignants ont alors porté plainte auprès de la banque sans suite. Pour beaucoup de victimes, il n’y a que deux voies par lesquelles peuvent passer les trimards. Soit c’est du cyber criminalité, avec les étrangers qui maîtrisent bien l’outil informatique et qui peuvent entrer dans le système de Western Union pour détecter des codes et les utiliser ensuite. Soit il y a des complices à l’intérieur même de la Cbao ou de Western Union qui livrent des codes aux inconnus qui viennent par la suite s’emparer des mandats. Plus de 300 clients se sont plaints au niveau de la Cbao sans suite, selon notre source. ‘Il semblerait que la banque tente de noyer les dossiers, en ne donnant pas de suite aux plaintes’, lance notre source.

Le dernier cas d’escroquerie, noté à la Cbao, s’est déroulé à Guédiawaye. Jeudi dernier, Mamadou Bobo Diallo, qui vit aux Usa, a envoyé 1 million 889 mille 868 francs Cfa à son frère Mamadou Assim Diallo, habitant au quartier Hlm de Rufisque. Le code secret est remis très tard vers 2 h du matin au destinataire dans la plus grande discrétion. Mais à la grande surprise, le vendredi matin, alors que Mamadou Assim Diallo s’apprêtait à retirer les sous, la machine de Western Union, située aux Hlm, près du stade Ngalandou Diouf, annonce que l’argent a été retiré très tôt le matin, par une personne portant le même nom, muni d’un passeport.

Mamadou Assim Diallo se rend aussitôt à la Cbao de Guédiawaye lieu où a été retirée la somme d’argent. C’est ainsi qu’on va lui sortir des pièces justificatives, portant son nom, mais avec la seule exception que le passeport a expiré. ‘Comment peut-on retirer une importante somme d’argent avec une pièce qui n’est plus en cours de validité dans une banque d’une haute facture comme la Cbao ?’, se demande Assim Diallo. Une certaine Aïcha, qui était l’auteur de la transaction, reconnaît que ‘la pièce était effectivement fausse, mais que de toute façon, le mal est fait’.

A la direction des passeports, on lui fait savoir que le document est faux. A la direction de la banque, où s’est rendu le destinataire abusé, on lui fera remarquer à l’homme que beaucoup d’autres sont venus se plaindre pour le même problème. L’expéditeur avisé, écrit à la direction de Western Union, qui dégage toute responsabilité en attestant que l’argent est retiré. Cette affaire défraie la chronique dans la vieille ville et nous avons tenté de joindre la Cbao, notamment la dame citée dans ce dossier, Aïcha, mais en vain. Le numéro sonnait sans réponse.

Najib SAGNA

(Source Wal Fadjri, 29 mars 2010)

Post-Scriptum

Mamadou Bobo Diallo, Victime de l’escroquerie : ‘Cette affaire sera portée sur l’international’

‘J’étais très surpris par la direction de Western Union à Dakar sur le rapport qu’ils m’ont envoyé aux Usa. Après des recherches sur mon cas, j’ai trouvé que le problème en réalité se situe au niveau de Western Union à Dakar. Les employés ont effectivement accès aux informations que Western Union envoie. Il est très facile d’obtenir le montant et le mot de passe à partir du système Western Union à Dakar... J’ai reçu une lettre de Western Union quant je suis arrivé, hier, affirmant que je ne serai pas remboursé, parce que l’argent a été payé correctement selon le rapport qu’ils ont reçu. Je pense qu’ils se sont trompés parce que je ne laisserai jamais mon argent s’envoler comme ça. J’ai renvoyé une lettre à Western Union aujourd’hui (samedi) et je ferai tout mon possible pour le faire passer sur le plan international’, a écrit à travers un courriel, la victime de cette affaire d’escroquerie, Mamadou Bobo Diallo.

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)