twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Top 10 des pays africains qui intègrent le mieux les TIC à leur développement économique et social

lundi 11 juillet 2016

Le World Economic Forum (WEF) a publié son rapport mondial 2016 sur les technologies de l’information. Sous le thème ‘’l’innovation dans l’économie numérique ‘’, le document met l’accent sur les pays qui intègrent le mieux les technologies de l’information et de la communication dans leur développement économique et social. Cette intégration porte sur l’utilisation des TIC par le gouvernement, les entreprises et les populations.

En Afrique, l’île Maurice, malgré son 49ème rang mondial, demeure la nation la mieux avancée sur le continent. Viennent ensuite l’Afrique du Sud (65ème mondial), les Seychelles (74ème), le Maroc (78ème), le Rwanda (80ème), la Tunisie (81ème), le Cap-Vert (85ème), le Kenya (86ème), l’Egypte (96ème), la Namibie (99ème) et le Botswana (101ème). En queue du peloton, s’alignent le Bénin (128ème), le Swaziland (129ème), le Libéria (130ème), le Malawi (132ème), la Guinée (134ème), Madagascar (135ème), la Mauritanie (136ème), le Burundi (138ème) et le Tchad (139ème).

Le niveau d’intégration des TIC n’est évidemment pas comparable à celui des nations développées et émergentes. Si Singapour et la Finlande, premier et second du classement mondial de WEF en termes d’intégration des TIC dans le développement économique et social, atteignent le niveau 5 sur l’échelle à 7 points de l’impact des TIC sur l’économie, les pays africains demeurent en moyenne à 2,9. Alors que dans les nations développées, ce sont les populations, puis les entreprises et ensuite les gouvernements qui utilisent le plus les TIC, en Afrique c’est le gouvernement, le monde des affaires puis les populations beaucoup plus loin.

Malgré l’actuel faible taux d’utilisation des TIC par les nations africaines dans leur développement, selon WEF, c’est déjà mieux qu’en 2012. Les Etats doivent juste multiplier les investissements pour améliorer leur accès à davantage de personnes.

(Source : Agence Ecofin, 11 juillet 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)