twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Togo : Mise en place d’une identité biométrique

jeudi 20 février 2020

Le gouvernement togolais travaille sur un vaste projet de reforme de l’identité. Il est connu sous le diminutif, eIDTogo et vise à résoudre définitivement la question de l’identification des personnes vivant au Togo.

Jusqu’à recemment, le Togo faisait partie des quelques pays ne disposant pas d’une loi relative à la protection des données personnelles. Cela a causé un grand retard dans sa politique de certification électeonique de l’identité de ses populations. La loi sur la protection des données personnelles, adoptée le 23 octobre 2019, lui offre désormais la possibilité d’entrevoir cette reforme.

Vision

Selon Cina Lawson, Ministre des postes, de l’économie numérique et des innovations technologiques, il y aura une « mise en place de l’identité biométrique, eIDTogo, pour tous à l’horizon 2021. » Pour le gouvernement, cette modernisation de l’identité, sous le couvert de la transformation du Togo, aura de nombreux avantages pour la population. Elle devrait sensiblement « améliorer l’inclusion sociale, économique et financière des populations » deduit Cina Lawson.

A terme, les populations devraient bénéficier d’une meilleure sécurité sociale. Notamment par le bénéfice de subventions ou de polices d’assurance plus adaptées. Elles devraient également avoir un meilleur accès au crédit à cause de la confiance que la mise en place du projet inspirerait aux banquiers. Enfin, la biométrie permettra d’avoir un meilleur accès aux services publics. Ces services se digitalisent de jour en jour. Il faut donc un contrôle d’accès à ces services pour réduire au maximum l’oeuvre des cybercriminels.

(Source : https://www.ict4africa.net/, 20 février 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)