twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tim Berners -Lee, le fondateur du web, s’oppose au projet Internet.org de Facebook

mercredi 14 octobre 2015

Tim Berners-Lee, le fondateur du world wide web, s’est opposé ouvertement au projet Internet.org de Facebook. S’exprimant dans le journal britannique The Guardian, en prélude du Festival « the Web We Want » qui s’est tenu le 10 octobre 2015 dans le centre Southbank de Londres, il a expliqué que ce projet de fourniture d’un accès à Facebook partout dans le monde à moindre coûts, surtout dans les pays en développement, ne doit pas être présenté par le réseau social sous le nom Internet, comme c’est le cas.

Pour Tim Berners-Lee, les utilisateurs d’Internet.org accèderont certes à Internet d’une certaine manière en se connectant à Facebook, mais certainement pas au vrai Internet comme veut le faire croire Mark Zuckerberg à des millions d’internautes. Bien que le projet Internet.org soit noble, l’opposition de Tim Berners-Lee rejoint celle de l’organisation indienne SaveTheinternet qui estime aussi qu’Internet.org de Facebook est un gros leurre.

Dans la présentation du projet Internet.org en Inde, lors de son lancement dans le pays en avril 2015, Savetheinternet 2015 notait que Mark Zuckerberg déclarait que l’initiative est ouverte à « tous les opérateurs mobiles » et à « autant de fournisseurs d’accès Internet » que possible. Mais, il ne mentionne pas l’accès à d’autres sites Internet et applications mobiles parce qu’Internet.org ne donne accès qu’à Facebook.

Tim Berners-Le ajoute que si Mark Zuckerberg considère vraiment Internet.org comme Internet, il se trompe également parce qu’à travers ces restrictions, elle viole le principe de neutralité du net en ne permettant pas l’accès à d’autres plateforme.

(Source : Agence Ecofin, 14 octobre 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)