twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tigo débourse 115 milliards pour la modernisation de son réseau 3G+

mardi 12 juillet 2016

Joyce Gotta Sagoe, la directrice marketing de l’opérateur de téléphonie et d’internet mobile, Tigo, au Sénégal, a indiqué lundi à Dakar que sa société va débourser 115 milliards de francs CFA pour la modernisation et l’amélioration de son réseau 3G+.

C’est une initiative qui s’inscrit dans le cadre de celles prises, par l’opérateur afin de donner selon elle les "possibilités aux clients d’avoir accès à un meilleur réseau de téléphonie et d’internet"."Nous prévoyons d’investir 115 milliards de francs CFA, pour améliorer le réseau 3G+ de Tigo. Et nous espérons qu’avec l’amélioration de notre réseau 3G+, qui est d’une bonne qualité, nos clients vont pouvoir s’habituer à un réseau d’internet de qualité", a dit Joyce Gotta Sagoe.

La directrice marketing de Tigo s’exprimait à l’occasion de la cérémonie de lancement d’une caravane de promotion et d’explication, des usagers de la téléphonie mobile sur les nouvelles offres de Tigo.

A l’initiative de Tigo, cette caravane, explique Joyce Gotta Sagoe se "fixera, pour principal objectif" d’expliquer les nouvelles possibilités qui seront données aux clients de Tigo, en ce qui concerne notamment "l’accès à l’internet mobile" et les nouveaux forfaits de Tigo.

Parallèlement, Mme Sagoe a souligné que Tigo a répondu à l’appel de l’agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), à propos des négociations, pour l’octroi de la licence 4G, actuellement en test au Sénégal.

"Nous sommes en cours de négociations avec le régulateur, pour ce qui est de l’octroi de la licence 4G et les négociations se déroulent bien", a-t-elle assuré. Elle a par ailleurs réaffirmé, les coûts selon elle "très accessibles", avec lesquels les "usagers sénégalais accèdent à internet".

"Comparé à d’autres pays de l’Afrique de l’ouest, les coûts avec lesquels, les sénégalais accèdent à internet sont de façon générale très accessibles. L’exemple d’un opérateur comme le notre suffit à en donner la preuve, parce qu’avec 100 francs CFA, il est possible à nos clients d’avoir accès à internet", a-t-elle relevé.

Idrissa Guèye

(Source : Le journal de l’économie sénégalaise, 12 juillet 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)