twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Téléphonie mobile : la CEDEAO vers l’harmonisation des frais de roaming

mercredi 16 mars 2016

Bientôt, les frais d’itinérance ou de roaming, qui s’appliquent à un abonné mobile quand il téléphone ou envoie un SMS lorsqu’il se trouve en dehors de la sphère géographique couverte par son opérateur télécoms, seront harmonisés au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). La question sera débattue entre les pays membres de cette union, en avril prochain, à l’Assemblée générale annuelle de l’Agence ouest-africaine de régulation des télécommunications (ARTAO), a-t-on appris du Secrétaire exécutif de cet organe, Alhaji Maman Laminou. Il a livré cette information, à Abuja, Nigeria, au cours de la visite qu’il a effectuée récemment à la Nigerian Commission Communication (NCC).

Lignes directrices. A la tête d’une délégation, Alhaji Maman Laminou a révélé que l’ARTAO travaille à la mise en place d’une ligne directrice qui permettra d’harmoniser les activités d’itinérance dans la zone CEDEAO. Selon lui, ces lignes directrices sont en cours d’élaboration, pour une interconnexion et une itinérance transparentes des usagers de la téléphonie mobile en Afrique de l’Ouest. Il faut maintenant espérer que les pays de la région trouveront les voies et moyens pour uniformiser ces frais de roaming et, pourquoi pas, les éliminer dans un futur très proche.

Volonté politique. A noter que les frais de roaming ou d’itinérance ont été supprimés depuis octobre 2014 entre le Rwanda, le Kenya et l’Ouganda. Réunis au sein d’une intégration numérique, ces trois Etats ont créé un réseau unique baptisé One area network qui a permis de prendre cette décision. Conséquences : baisse des tarifs de communication, démultiplication des appels téléphoniques et, par ricochet, une augmentation des recettes. Aujourd’hui, cette zone numérique attire des pays comme l’Angola qui veut y adhérer.

Anselme Akéko

(Source : CIO Mag, 16 mars 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)