twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Téléphonie mobile : Les opérateurs connectés à la portabilité

mercredi 2 septembre 2015

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), en collaboration avec les opérateurs de téléphonie, notamment Sonatel, Tigo et Expresso, a lancé hier, la portabilité des numéros de téléphonie.

Le Sénégal est à l’ère de la portabilité des numéros de téléphonie. L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), en partenariat avec la Sonatel, Tigo et Expresso, a procédé hier, au lancement de la mise en œuvre opérationnelle de cette innovation tant attendue par les consommateurs. « Aujourd’hui, près de 15 millions d’abonnés aux services de téléphonie mobile au Sénégal peuvent, s’ils le souhaitent, changer d’opérateur tout en conservant leur numéro de téléphone. Le numéro de téléphone devient presque la propriété du client, son bien qu’il pourra garder toute sa vie s’il le souhaite », a déclaré Abdou Karim Sall. A cette fin, explique le directeur général de l’Artp, « une procédure très simple a été mise en place pour porter son numéro. Le consommateur, qui souhaite porter son numéro, devra juste se rendre dans une agence de l’opérateur vers lequel il veut s’abonner. Il devra alors renseigner le formulaire nécessaire à cet effet et une nouvelle puce lui est remise. Son nouvel opérateur s’occupera de toute la procédure, dans les 24 heures qui suivent l’acceptation de sa demande par ce dernier ». Mieux, ajoute le régulateur en chef, « le service de portabilité des numéros est gratuit au Sénégal. Un client qui souhaite changer d’opérateur tout en changeant son numéro de téléphone le fera sans frais ».

Pour rappel, la décision de mise en œuvre de la portabilité a été prise par l’Artp, pour répondre à la demande des consommateurs et des opérateurs, mais également pour renforcer la concurrence sur le segment du marché de la téléphonie mobile.

Il a été ainsi demandé à l’Artp de continuer ses efforts en rendant la portabilité accessible à tous les clients. En termes d’avantages, cette innovation offre aux consommateurs, plus de liberté et pousse les opérateurs à proposer une meilleure qualité de service.

« Cela va montrer que la force revient aux consommateurs qui sont au centre, au début et à la fin de toute opération économique. Les Sénégalais sauront qu’ils sont à la base du développement économique du pays. Depuis très longtemps, les opérateurs ne respectent pas les clients. Aujour­d’hui, celui qui ne respecte pas le consommateur verra son client partir trouver un autre opérateur qui va lui donner plus de respect », se réjouit Momar Ndao, président de l’Association sénégalaise des consommateurs. Mais, estime Pr El Hadj Niang, l’Artp doit faire en sorte que le numéro de la portabilité soit bien protégé. Le président de la Ligue des consommateurs sénégalais exige que « la protection du numéro de la portabilité soit une condition inviolable ».

A en croire Abdou Karim Sall, « l’Artp est aujourd’hui, plus que jamais, engagée à prendre en charge les besoins de développement des secteurs régulés ainsi que les préoccupations des con­som­mateurs sénégalais ».

A vos puces !

Dialigué Faye

5source : Le Quotidien, 2 septembre 2015)

Post-Scriptum

Hayo exclu

Les opérateurs de téléphonie évoluant au Sénégal ont célébré hier, le lancement de la mise en œuvre opérationnelle de la portabilité des numéros de téléphone à l’exception de Hayo. Cet opérateur, qui est le premier à intervenir à un niveau régional, a été le seul absent au présidium de la cérémonie de lancement de la portabilité. En effet, a expliqué Abdou Karim Sall, en marge de la cérémonie, « Hayo est un opérateur qui opère uniquement dans le réseau au niveau de la région de Matam. Donc il n’est pas concerné par la portabilité ». Le réseau de ce 4e opérateur a été mis en service depuis mars 2013, en marge du Conseil des ministres décentralisé de la région de Matam. « Nous faisons de la téléphonie mobile et du fixe. En plus, nous assurons des services Internet haut débit, pour permettre à nos abonnés, publics comme privés, de naviguer sur Internet, de consulter leur messagerie, ou de communiquer par skype, viber ou autres », avait expliqué la directrice, Mme Fatimata Agne Ba, au journal Le Quotidien.

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)